24 février 2024
Peuple-Vert.fr – Foot – ASSE – Actualité Live
Conférence de presse

🎙️ Laurent Batlles veut capitaliser et espère une "fête du football dans la Loire"

Laurent BATLLES (Entraineur Saint-Etienne ASSE) during the Ligue 2 BKT match between AS Saint Etienne and Le Havre AC at Stade Geoffroy-Guichard on August 20, 2022 in Saint-Etienne, France. (Photo by Alex Martin/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon sport

À deux jours de la réception de Rodez pour le 7ème tour de la Coupe de France, Laurent Batlles s'est présenté en conférence de presse. Content que le travail ait enfin payé à Amiens, le coach stéphanois a insisté sur l'Etat d'esprit. Il s'est également attardé sur l'importance de jouer ce match à fond, et a évoqué les performances de jeunes (Namri, Mouton, Othman).

« Non je n’ai pas vu de changement notable (après la victoire à Amiens). On a encore bien travaillé cette semaine. Vous vous doutez bien qu’il est plus facile de travailler avec une victoire mais au niveau de la sérénité, au niveau de ce que j’ai vu lors du match à Amiens, je n’ai pas trouvé une équipe qui était dans le doute. On va essayer de continuer à surfer sur cette dynamique. »

Equipe de football de Saint-Etienne ASSE during the Ligue 2 BKT match between Amiens and AS Saint Etienne at Stade de la Licorne on October 22, 2022 in Amiens, France. (Photo by Loic Baratoux/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon sport

Un coach qui mise sur la continuité et qui doit faire avec bon nombre de blessés et suspendus

« Non je ne pense pas faire tourner. À moins de quelques petits soucis demain… Mais il est fort probable qu’on essaye de garder à peu près ce qu’on a vu la semaine dernière, c’est important pour nous de continuer. J’attends de voir l’entraînement de demain, on a quand même pas mal de petits bobos, il y en a qui se sont rajoutés donc il faut attendre demain et on verra comment ça évoluera. »

« On a 2 suspendus : Benji (Bouchouari) et JP (Krasso) encore. Après on a toujours Aiki, Bakayoko, Cafaro et Gauthier qui s’est fait mal hier. Sergi Palencia est incertain car il a pris un coup sur le pied qui a suscité plus ou moins une radio donc on attend de voir comment ça évolue »

« Je pense que Yvann Maçon sera de retour. Je n’ai pas encore fait le groupe, j’attends de voir demain matin avec toutes les incertitudes qu’on a. Il est possible qu’un ou deux joueurs de la formation viennent avec nous sur l’entrainement. »

Sur un possible changement au poste de Gardien : « Non non. Ce matin j’ai passé du temps avec Bouba (Fall) parce qu’il en a besoin aussi. J’essaye de m’occuper de tout le monde, de parler avec beaucoup de joueurs. Et notamment le fait que ce matin Jeff soit tout seul avec lui sans les autres gardiens, ça permet de créer des liens. Il a besoin de ça, c’est un joueur qui n’a pas beaucoup joué, qui a été énormément blessé depuis le début de saison. Lui donner de l’importance sur une séance d’entraînement en lui apportant certains détails, de l’intérêt, c’est important aussi. Ça ne veut pas dire qu’il y aura un chamboulement au niveau des gardiens. »

"On n'est pas là pour galvauder cette compétition"

« C’est bien aussi de continuer à jouer contre une équipe de L2 pour nous, ça nous permet de faire grandir cette équipe. Je crois qu’on est le seul match entre L2, c’est comme ça, c’est le tirage. Il faudra faire le match le plus sérieusement possible pour essayer de le gagner. »

« L’objectif c’est de rester dans une dynamique positive en essayant de gagner le plus de matchs possible avant la trêve. Aujourd’hui on a besoin de ça, le club et les supporters aussi. On n’est pas là pour galvauder cette compétition, on est là pour essayer d’aller le plus loin possible tout en essayant de faire jouer une équipe qui se construit aussi. Elle a besoin de repères et de matchs. C’est encore un match important pour nous. »

« Moi de toute façon je le prendrai presque comme un match de championnat pour nous. D’autant qu’on les rejoue dans 15 jours après Metz. On va le faire le plus sérieusement possible comme on aurait essayé de le faire contre une équipe inférieure au classement. Je ne suis pas persuadé que ça soit un objectif pour nous, parce que l’objectif vous le connaissez tous mais j’aimerai qu’on reste dans une dynamique très positive en essayant de gagner le plus de matchs possible notamment jusqu’à la trêve. »

Illustration during the French cup draw at Stade de France on November 20, 2018 in Paris, France. (Photo by Anthony Dibon/Icon Sport)

Sur Savigneux-Montbrison et le FC Roche Saint-Genest (tous deux en R2) qui espèrent jouer l’ASSE au 8ème tour : « J’ai beaucoup joué au niveau amateur ici. Je sais ce que ça représente de jouer contre l’ASSE donc si jamais on doit se qualifier et jouer contre une équipe de notre région, c’est très intéressant pour le football départemental, et on le souhaite aussi. Oui on aimerait qu’il y ait une fête du football dans la Loire »

Objectif : surfer sur l'état d'esprit

« Je vais leur dire ce que je vous dis : il faut rester sur l’état d’esprit qu’on a montré sur le dernier match mais aussi sur certains matchs joués avant et où on a eu moins de réussite. Il est important de surfer sur ça : une victoire à l’extérieur contre une grosse équipe de L2 qu’on a su malmener. Peut-être pas dans les 30 derniers mètres à la hauteur qu’on voulait mais on les a bien fait déjouer. Aujourd’hui on doit être capable d’imposer notre jeu contre n’importe quelle équipe. C’est surtout sur ça qu’on construit l’équipe et notre saison. »

Sur Rodez : « Une équipe très difficile à juger. Le coach avait l’habitude de jouer beaucoup à 5, et en fonction des blessures/suspensions il est passé à 4 après il a changé 5 joueurs par match… Là il a pas mal de blessés et suspendus comme nous. Je ne sais pas du tout comment il va se situer, s’il va la jouer ou pas. Ce sont des équipes qui sont férues de ce championnat et de faire des parcours en coupe. Il en a fait pas mal. Venir ici, quand vous jouez Saint-Étienne, c’est toujours pareil, c’est toujours une victoire de prestige. Je ne pense pas qu’ils viennent en ne jouant pas le match, mais c’est une équipe difficile à juger. »

Pour les jeunes, le plus dur, c'est la confirmation

Sur Namri : « Le problème de ces premiers matchs, vous l’avez vu pour d’autres, c’est la confirmation. Ça lui appartient à lui. Il y a beaucoup de jeunes joueurs, on l’a vu avec Benji (Bouchouari), qui ont fait 1, 2 ou 3 matchs de haut niveau et puis après c’est un peu plus compliqué. Vous jouez des équipes adverses qui vous connaissent, vous regardent. Là personne le connaissait. A lui de confirmer. A la fin du match il est venu me voir, je lui ai dit que le plus dur commençait pour lui. C’est le lot du football. »

Sur Othman : « J’ai parlé avec lui. Le Paris FC ça n’était pas facile, il le sait. Même pour nous ça n’était pas facile. Sur le match d’Amiens, ce que je lui avais demandé c’était d’essayer de garder le ballon, de faire des appels, de défendre. Dans la valeur athlétique, il a montré beaucoup de courses, beaucoup de choses, mais dans la tenue du ballon à ce niveau-là il a manqué un petit peu de solidité. Un peu de malice aussi. Mais dans l’Etat d’esprit c’est des joueurs qui sont très intéressants, qui sont à l’écoute. Et quand on les fait rentrer sur une fin de match, même s’il y a des choses à améliorer, il y a un bon état d’esprit ».

Sur le fait pour un jeune de jouer son 1er match à l’extérieur ou pas : « Jouer dans ce stade c’est fantastique, mais ça peut aussi être difficile, il y a une certaine appréhension. En plus il y a le retour du public des 2 côtés (Kop Sud de retour ). Il va encore y avoir du monde. C’est galvanisant de jouer dans ce stade mais quand on perd un ballon c’est difficile. Il faut savoir l’appréhender. On n’est pas dans un club lambda, on est dans un club qui représente énormément de choses. »

Louis mouton a "su saisir sa chance" mais a encore beaucoup de travail

Sur Louis Mouton : « C’est quelqu’un qui grandit petit à petit. Qui a aussi eu du temps de jeu avec les départs des uns et des autres au début de saison. Il a su aussi prendre sa chance. Il a des qualités athlétiques, techniques. Il a beaucoup de travail à mettre en place dans la verticalité à la fois dans son jeu mais aussi dans ses courses. On y travaille. Il ne faut pas non plus le griller, il fait partie de la rotation. »

« C’est toujours important de pouvoir valoriser ces joueurs qui sortent du centre de formation. Il a encore beaucoup beaucoup de travail dans la justesse technique, dans la dernière passe, dans la verticalité des courses. Il a du volume mais c’est un joueur qui fait peut être un peu moins de courses à haute intensité que certains et là dedans il va falloir qu’il aille chercher certaines choses. Il l’a fait un petit peu ce week-end et ça lui a couté en terme de volume athlétique, il a fatigué un petit peu plus vite. Ca rentrera dans la normalité quand il enchainera les matchs. A lui de garder sa place »

17 Jean-Philippe KRASSO (asse) - 37 Louis MOUTON (asse) during the Ligue 2 BKT match between Pau and Saint Etienne on September 5, 2022 in Pau, France. (Photo by Romain Perrocheau/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon sport

Crédit photo : ASSE.fr

P
Peuple Vert

GRATUIT
VOIR