DEUX FUMIS POUR UNE BELLE FÊTE AVANT LE DÉSERT

“La ripaille est la fête de l’affamé comme l’évasion est la fête du prisonnier et l’insurrection la fête de l’opprimé.” Roland Escarpit

The Final Countdown de Micheline (de la compta) : Mise à jour 04.06.23 – OPÉRATION MAINTIEN – C’EST FAIT !!!! (à force de l’avoir déjà dit, on va finir par s’en convaincre…) – « Et voilà, c’est saison de sueurs et de larmes est enfin finie. Et pour ma compta, elle se termine mieux qu’elle n’avait commencé, puisqu’en novembre, je recalculais déjà les charges pour une saison en National. Cela dit les fainéants, pour la saison suivante, je formule le souhait suivant : si vous pouviez vous bouger la rondelle pour être dedans dès le début, je prends ! Parce que là, les gars, le maintien qui se joue avec un mercato d’hiver à partir de janvier, comment vous dire … C’est un peu comme le Coïtus Interruptus : probablement efficace, mais pas bon pour le cœur !!!!».

Salut les Groupies !!

Et voilà, ce #ASSEVAFC marque la fin d’une saison qu’on qualifiera pudiquement d’éprouvante, avec un fort ascenseur émotionnel entre le début et la fin. Et votre cowboy lui aussi clôt sa saison avec cette dernière chronique. Bon, arrêtez de chouiner, si vous êtes sages, il y en aura peut-être une ou deux pendant la trêve, pour peu qu’il y ait quelque chose d’intéressant à dire !

Mais si nous aurons volontiers envie d’oublier rapidement cette saison un rien cauchemardesque par moments, on aura en revanche envie de garder longtemps en tête cette dernière soirée enfin sereine (ma Sœur Aine), à simplement profiter et faire la fête. Car oui, ça ressemblait à ça, Le Chaudron ce vendredi : « *_ Jeunes et vieux grands et petits, On est tous amis, C’est la fêteeeeeeeeeeeeeeeee, la fêteeeuuuuuuuuuuuu_* !! » comme le chantait ce bon vieux Michel Fugain …. Michel FUGASSE oui, tellement on a peu eu l’occasion de célébrer lors de cette saison 2022-2023 !!

Alors du coup, on en a profité, probablement à l’excès pour un 8ème de Ligue 2 qui a sorti son cul des ronces un peu sur la fin ! Mais on s’en fout, on est comme ça à Sainté ! Mémoire courte et espoir indéfectible en nos couleurs et en l’avenir.
L’histoire simple d’un éternel recommencement.

LE MATCH ? QUEL MATCH ? 

Pour cette dernière sans enjeu (pour nous en tout cas), je m’attendais à un match ouvert, débridé, avec plein d’occases, toussa … et bien j’en ai été pour mon voyage ! Fort heureusement, il y avait tant à voir, à entendre, à respirer dans les tribunes de GG que ça nous a évité de trop nous morfondre à attendre des trucs sur la pelouse. Vous témoigner que même Henri Point chantait (et je le sais, j’y étais, j’ai chanté, l’Infirmière Leï_La_Raide pourra en témoigner) est suffisamment rare pour souligner qu’en plus, ce n’était même pas pour un match « enthousiasmant ». Mais il y a des soirées comme ça d’absolue communion où le contenu foot passe après.

Et bien évidemment, vu que je n’en rate pas une, il a fallu que le premier fumi allumé sur la pelouse par KRASSO_BUCO arrive pendant que j’étais à la buvette en train de récupérer des binouzes (au fait, @ASSEofficiel … Plus de 20 minutes pour récupérer deux bières, on est sérieux, là, ou bien ???!!!). Et quel Fumi ! Un pétard qui laissa le stade plus hagard que Saint-Lazare !! Et sans doute un dernier feu d’artifice allumé par JPK comme pour dire adieu de belle manière, et comme le laissent penser ses applaudissements aux tribunes à sa sortie. Hommage final. Bon vent.

Après, ben ce fut comme avant le premier fumi, plus grand-chose à se mettre sous le football, jusqu’au 2ème Fumi, étincelle allumée cette fois par KADER_BAMBA_LES_ŒUFS. Superbe but qui ne changera pour autant rien à mon avis sur le garçon : aussi utile qu’un slip dans un film porno, au moins nous aura-t-il gratifié de « ça » avant (j’espère …) de repartir d’où il est venu.

Mais en dehors de ces deux exploits un peu ‘individuels’, pour le reste …. RAS. Micheline me l’avait dit, ça sentait les vacances depuis quelques matchs déjà, mais là c’était encore plus clair. A moins que les joueurs eux aussi aient préféré profiter de l’ambiance de feu mise par les 39700 personnes du Chaudron plutôt que de se mettre la rate au court bouillon à courir après le cuir…..

Ou alors, c’est lié à une équipe de VAFC sans génie particulier, qui elle n’était pas encore complètement sauvée, et que l’enjeu avait sans doute un peu crispée, et recroquevillée (ça ne les a toutefois pas empêcher de s’en respirer deux dans la musette soit dit en passant). Le tout donnant un match plutôt fermé et peu emballant.
Mais une fois encore, vendredi, l’essentiel finalement n’était pas là.

LA FÊTE

« *_C’est la fêteeeeeeeeeeeeeeeee, la fêteeeuuuuuuuuuuuu_* !! ».
39000 personnes, tifos sublimes, chants permanents, du Vert partout, du bruit tout le temps, des popolopopo qui cette fois ont embarqué *toutes* les tribunes … Mon Dieu, que votre volonté soit fête !!! Rien que pour ça, ceux qui n’étaient pas là ont raté quelque chose de rare.

Oui rare car en fait je me demande encore comment, mais encore plus pourquoi ce Peuple Vert est encore et toujours capable de ça. Une vraie réflexion sociologique car le phénomène ne peut pas être générationnel. Quand on songe que même les parents de certains gamins qui chantent aujourd’hui à tue-tête dans le Chaudron n’étaient pas même encore des étincelles dans la prunelle de leurs pères quand l’ASSE vivait ses grandes heures …. C’est juste fou. Ou alors c’est que Saint-Etienne est une terre où la culture de la transmission orale des valeurs est plus forte qu’ailleurs. Qui sait …

Alors bien sûr, les habituels pisse-froid vont m’opposer que je remouille la compresse, que j’en rajoute. Que cette affluence record n’était liée qu’au fait que c’était le dernier match de la saison, un vendredi soir avec pas-de-boulot-le-lendemain, qu’il faisait beau …. Mon cul, Paul !! Ici il y a résolument autre chose d’inexplicable. Et plus surprenant encore, d’inaltérable, même après tant de saisons à piocher dans le sable humide.

D’ailleurs, quand je vois pour finir les hommages vraiment sympas réservés par ce Peuple Vert à ses anciens comme JEREMY_JANOT_LAPIN (qui décidément ne fait rien comme les autres puisqu’il a trouvé le moyen de se péter un truc en montant sur l’estrade des MF ! ) et à MATHIEU_DIEU_BUCHY pour son tout dernier match en pro, et bien il ne manque pas un bouton de guêtre à l’uniforme de mon respect. Bravo à tous, vous êtes décidément bien le meilleur public de France !

Au passage … Comme on va évidemment entendre à nouveau parler de cette Arlésienne de la vente du club dans les deux mois qui viennent (voir paragraphe suivant), je me dis que s’il est vrai que – quelque part – des « gens » s’intéressent à l’ASSE pour en devenir propriétaires, des soirées comme celle-là vont plutôt dans le bon sens. Et que mon Roland Ferrari a dû se dire vendredi : C’est bon « cygne », comme disait Saint-Saëns (dont le plus développé était celui de l’ouïe) ou Piotr Ilitch Tchaïkovski.
(Bon celle-là, mon Hool’s ne l’a pas, mais on s’en fout, je l’aime quand même).

LE DÉSERT PENDANT 2 MOIS

*Voilàaaaaaaaaaaaaa c’est finii …* … Et commence maintenant cette période de vide que je goûte assez peu. Pour moi, traverser ce no man’s land est aussi sympa que de manger une fondue dans une léproserie. C’est un désert de deux mois dans lequel on nous saupoudre çà et là des oasis d’espoir, histoire de nous faire patienter, nous faire croire et espérer. Les petits enfants berbères qui font une connerie eux sont privés de Désert. ( ). Pas nous, du coup, merde quoi. Jésus peut bien la ramener, lui, ça n’a duré que 40 jours son passage dans le désert (bon certes il avait rien à bouffer, alors que nous on ne va pas se gêner) mais nous c’est 60 !!!

Un long break de deux mois qui va s’étirer comme un Dimanche de province chez la femme du notaire, pendant lequel les rumeurs vont aller bon train. Où les ‘insiders’ vont s’éclater comme des petits fous à nous annoncer l’arrivée de 150 joueurs. Vous savez, ceux qui sont « sur les tablettes de l’ASSE », sur une « short List » (short, short … faut voir vu la longueur), « qui ont été supervisés par le club », etc., etc.

Mais bien sûr ces deux mois sont aussi le terreau dans lequel pousseront tous nos espoirs, ceux de l’éternel recommencement. La magie de la passion du foot. Inexplicable.

Pour l’instant tout ce qu’on sait pour la saison prochaine c’est que les OA de VOL_AU_DESSUS_D’UN_NKOUNKOU et de CAFARO_DES_TEMPS_MODERNES ont été levées. Le premier risquant de repartir aussi sec pour regonfler le larfeuille de Roro_Ferrari, on n’est pas non plus très avancés … Je sue et je bodorre que l’ami C’EST_MON_FILS_MA_BATLLÈS va rempiler (personne ne lit mes chroniques au club, je le savais déjà).

Donc avec lui son plan de jeu unique et indéfectible, qui va nécessiter beaucoup de retouches dans l’effectif. Et de trouver des profils bien précis et adaptés à ce plan-là. Mais je ne suis pas inquiet. Mon Roland nous a expliqué récemment qu’il avait mis les mecs qu’il fallait en janvier au recrutement, pour compenser les lacunes et incompétences du Gendre Idéal, donc là c’est sûr, ça va viser juste et on va arrêter de tirer à l’arc comme des Comanches Hakouille (vous n’êtes pas sans savoir que l’ethnie Hakouille est la plus féroce mais aussi la plus maladroite).

En attendant une improbable vente, la pertinence de la construction de ce nouvel effectif définira le chemin, en espérant que ce sera un boulevard qui nous conduira aussi sûrement à la vérité que les Champs Élysées conduisent à l’Étoile.

Vendredi, nous étions 39000 à prouver que nous avons désormais droit à un avenir doré comme un soleil couchant dans un tableau de Van Gogh, et surtout plus onctueux que les suppositoires sculptés dans une pierre de roche qu’on nous enfile depuis 5 ans dans l’espoir de nous faire passer le mal de tête.

*Attention c’est pas fini* : je ne comprendrais pas que vous ne soyez pas tous la Lundi 5 à 21h sur la chaine TWITCH du @SainteNightClub pour assister à la 100ème de l’émission SNC !  Deux heures d’antenne avec toute l’équipe pour débriefer cette saison et préparer la prochaine !! Soyez là !!