Brèves

#SRFCASSE : Julien Stéphan sur un siège éjectable...

Outre l'enjeu de la rencontre entre deux déchus (et déçus) européens, le cas de l'entraîneur rennais sera forcément étudié à l'issue du match face à l'ASSE. Une défaite à domicile face aux verts pourrait causer sa perte et amener Olivier Létang à le limoger. Il a répondu à la question de son avenir en conférence de presse : "Sur votre cas personnel, avez-vous l’impression que ce match face à Saint-Étienne revêt une importance particulière ?"

En tout cas, ça ne nous permettrait pas de performer davantage de penser à cela. Donc moi, mon cas personnel, non, non, il n’est absolument pas dans mon esprit, en tout cas dans la préparation du match. Je travaille avec le plus de conscience professionnelle possible, avec le plus d’engagement possible aussi. Après, je suis comme tous les entraîneurs quand il y a des périodes plus difficiles, a fortiori dans la période actuelle, je dirais, où changer ça fait partie maintenant intégrante de l’esprit de tout le monde. Changer c’est facile, conserver c’est un luxe. ça devient un luxe aujourd’hui de conserver un entraîneur, changer ça devient beaucoup plus facile. Moi, je ne suis pas dans cet état d’esprit-là, j’ai envie de continuer à travailler, de protéger les joueurs, de continuer à les faire progresser, de les faire travailler, de les motiver, de mettre en place des plans de jeu pour avoir les meilleurs résultats possible, déjà dès Saint-Étienne et je ne pense qu’à ça.

Julien Stéphan - Source : Ouest France

Crédit photo : Icon Sport

1
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
noam Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
noam
Invité
noam

il ne sera pas sur un siège éjectable, je verrai bien Rennes se relancer

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

P