18 août 2022
Brèves

PSG - ASSE (4-1) : "Ce PSG c'est un rouleau compresseur..."

En conférence de presse d'après match Christophe Galtier soulignait la fatigue liée au match de jeudi dernier en Europa Ligue.

Pour jouer le PSG, il faut avoir des jambes. Nous avons joué il y a trois jours au Dnipro… Ce n’est pas une question de mental, ni d’oser ou pas, de faire les choses… C’est juste que pour jouer face au PSG, qui a une toujours une grande maîtrise, il faut beaucoup, beaucoup de jambes. On ne fait rien en première période, et tant bien que mal, on ne prend qu’un but. Puis on essaie de les contrer, mais c’est nous qui avons laissé des espaces et on a encaissé des buts sur leurs contres. Je n’ai pas grand-chose à reprocher à mes joueurs. Au final, on a tiré 14 fois et cadré 5 fois, alors que le PSG a frappé 20 fois et cadré 11 fois. Avec de tels chiffres, on ne peut que perdre"

Fabien Lemoine reconnaissait la supériorité dans tous les secteurs de jeu des Parisiens.

Ils sont meilleurs que nous, on le savait et on le sait encore plus. Quand ils mettent ce genre d'intensité et quand ils ont une grosse détermination, il n'y a rien à faire; Il y a un énorme écart. Ce n'est pas de la fatigue mais quand ils prennent le ballon… Ils se déplacent hyper bien, il y a toujours quelqu'un de libre. Thiago Motta, je l'ai plus souvent vu dans mon dos que devant moi. Dès qu'on a une situation offensive, dès qu'on perd le ballon : ça va à 2000 à l'heure. Tu ne fais que courir. Ce soir c'était un très très joli football. C'est plus fort que la saison dernière, ils ont changé trois joueurs. C'est un rouleau compresseur, ils peuvent finir la saison invaincus, c'est le Bayern français."

Laurent Blanc quant à lui était logiquement satisfait de la prestation de ses joueurs.

Il y a une exigence sur le jeu du PSG des dirigeants, du staff, et que dire de l’exigence des médias… on est content d’avoir gagné ce match là en faisant un très bon match, aujourd’hui on a été très bon dans l’animation offensive, contrairement à mercredi. Ce n’était pas la même équipe en face vous me direz… On a moins le ballon avec le Real, donc on défend plus. On a 29 points, c’est pas mal. On a un très bon résultat comptable après un quart du championnat. Avec de nombreux changements dans l’équipe, on gagne quand même. La vérité de ce soir n’est pas forcément celle de la semaine prochaine, la vérité du championnat n’est pas celle de la Champions League… La meilleure réponse se donne sur le terrain."

P