Accueil » Pascal Feindouno semble en avoir terminé de sa carrière professionnelle !
Brèves

Pascal Feindouno semble en avoir terminé de sa carrière professionnelle !

On l’avait laissé du côté du CS Sedan Ardennes, heureux de retrouver enfin les terrains et de pouvoir exprimer son talent dans un club professionnel.

Malheureusement, le bonheur aura été de courte durée. Le « Zidane Black » a été fauché dans son élan par des tests physiques qui ont révélés des problèmes à une artère, comme le révèle le journal Aujourd’hui en France. Ces soucis de santé ne sont pas les premiers puisqu’il expliquait lui-même être un miraculé en mars dernier dans une interview parue dans l’Equipe :

« Sous la douche, j’ai ressenti soudain une forte douleur à la poitrine. Je suis sorti m’allonger sur la table de massage en le disant à mes docs. Comme je n’ai jamais perdu connaissance, à un moment, je me suis vu mourir. Je me suis alors dit : ‘Paqui’, n’aie pas peur. Si tu as peur, ça va mal se passer. Mange la vie avant qu’elle ne te mange. Et tu t’en sortiras. 

Les médecins disent que je peux rejouer si je repasse des examens après ma rééducationBien sûr que je vais continuer ! Arrêter le football ? Never ! »

Il faudra pourtant que le fantasque Pascal Feindouno se fasse une raison. Sa carrière de footballeur semble belle et bien terminée…

3
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
ericku13loulou le breton vertPanov Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Panov
Invité
Panov

😥

loulou le breton vert
Invité

merci pour tout pasqui

ericku13
Invité
ericku13

Triste pour sa carrière mais il y a plein d’autres choses dans la vie. Courage Paqui

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite