28 septembre 2022
Brèves

La LFP, ne craignant pas les contradictions, veut sanctionner les stades vides !

La LFP, via son directeur général Didier Quillot, prétend vouloir sanctionner les clubs fiancièrement (encore) s'ils ne remplissent pas leurs tribunes face aux caméras ! De qui se fiche-t-on ?

Soigner l'image de la L1 n'a rien d'incohérent. La LFP veut rendre son produit plus vendable et donc plus rentable. Pour cela il faut des joueurs qui apportent du spectacle devant des supporters enthousiastes qui donnent vie aux rencontres à travers leurs émotions et leurs chants ! Ainsi, Didier Quillot émet l'idée, comme le fait déjà l'Espagne, d'inclure une clause dans la licence club délivrée chaque année par la LFP. Elle permettrait de sanctionner les clubs qui ne rempliraient pas les tribunes face aux caméras. Ainsi, ces clubs se verraient retirer des gains issus des droits TV et donc sanctionner financièrement...

La LFP, pas à une contradiction près, voudrait donc sanctionner des tribunes qu'elle vide elle-même en choisissant, via sa commission de discipline (indépendante !), d'ordonner des huis-clos de façon très régulière.

L'ASSE pourrait donc débuter sa saison face à Nice avec deux kops fermés. Des tribunes qui ne sont pas dans l'axe des caméras... L'honneur est sauf ! Seulement, si la télé renvoie des images, elle a aussi la capacité d'émettre du son en 2017 ! Et que vont entendre les téléspectateurs lors du prochain ASSE-Nice ? Avec un peu de chance on percevra les consignes distillées par Oscar Garcia ou Lucien Favre... Au pire, il y aura une espèce de silence glacial qui sera du plus bel effet auprès des diffuseurs étrangers qui vont se jeter sur leur chéquier pour acheter un programme encore plus soporifique qu'un bon vieux Derrick !

La LFP veut donc faire croire qu'elle fait stade plein de la main droite, et vide les tribunes de la main gauche en sanctionnant les supporters les plus spectaculaires de France ! C'est un peu comme si Steven Spielberg et Georges Lucas avaient décidé de remplir des salles de cinéma en ordonnant une version de Star Wars en cinéma muet... Et de sanctionner les cinémas qui ne font pas le plein ! Pathétique !

Mais réjouissons-nous, cette idée ne saurait être concrétisée avant 2018/19... Ouf ! D'ici-là on aura eu le temps nécessaire pour inventer les feux de Bengale sans... feu !! A quand le débat avec les supporters ?

P