Accueil » Le jour où Stéphane Ruffier s'est improvisé livreur pour un traiteur !
Brèves

Le jour où Stéphane Ruffier s'est improvisé livreur pour un traiteur !

Manu Lonjon, l'une des références mercato en France, s'est longuement exprimé sur 11foot.fr pour parler de celui qui a permis aux Verts de repartir de Dijon avec 3 points ce week-end : Stéphane Ruffier. Un témoignage rempli d'amitié qui nous permet de découvrir le gardien stéphanois sous un autre angle... Il y est notamment question d'une anecdote croustillante alors que Stéphane Ruffier vient d'arriver chez les Verts...

Manu Lonjon : " La première qui me vient date de l’été suivant, en 2011, il venait de quitter Monaco. Il était à l’hôtel à Saint- Etienne, qu’il venait de rejpoindre, et moi en weekend à Clermont – Ferrand d’où ma famille est originaire. Je lui propose de me rejoindre chez mes parents, il accepte volontiers. Mon petit- frère est traiteur et me demande de l’aide pour aller livrer et décharger une prestation, alors que je lui propose de nous attendre, Ruff propose, lui, de nous accompagner. Il attendra dans la voiture. Arrivé à destination, je porte une 1ere caisse puis une 2e, je me retourne et je vois Ruff une caisse de mignardises dans les bras, il porte un débardeur qui laisse apparaître ses tatouages. Pas d’erreur possible sur la personne. Le regard halluciné des clients sur son passage est incroyable. D’abord interloqué, ils le dévisagent. Nous sommes en fin d’après- midi dans un petit village du Puy- de- Dôme en train de livrer de quoi fêter, de mémoire, les 20 ans d’une jeune fille. Autant dire que les probabilités de croiser l’ex gardien de but de Monaco sont faibles ! Ruff enchaîne les Aller- Retour. Les clients ne le quittent pas des yeux. On devine les chuchotements. Ils se retournent parfois vers moi et je tâche de faire comme si tout était normal. Un adulte ose enfin s’approcher de lui :
Mais je vous connais, non ?
Ah… C’est possible, oui ! répond très sérieusement Stéphane en continuant d’aider mon petit frère.
Lors de son passage suivant…
Mais vous êtes pas le footballeur ? Je vous ai vu à la télé… Vous jouez où ? A Monaco ?
Oui, c’est moi ! Mais je ne joue plus à Monaco, !
Il continue sa tâche.
D’accord… mais… et vous faites « çà » aussi ? C’est en plus du foot ?
Ruff s’arrête, regarde son interlocuteur, toujours aussi sérieux :
C’est fini Monaco, tout çà ! Je suis à Saint- Etienne maintenant… alors je fais des extras !!
Puis il rejoint le camion. Les convives sont sous le choc. Alors qu’il est donc absent, un autre adulte s’approche de moi :
Mais… il travaille vraiment pour vous ?!
Ben… ca fait 2 semaines maintenant… Oui ! pourquoi ?
Je salue l’assistance, monte dans le camion et m’en vais. Nous éclatons de rire.

Le Ruff que je connais est celui- là… et c’est mon ami !"

Lire le témoignage dans son intégralité

Articles en lien avec cette actualité

[Bulletin de notes] Les verts n'ont pas le niveau pour aller chercher l'Europe #ASSELOSC

Benjamin

[Bulletin de notes] Les verts sans ambitions #OMASSE

Benjamin

[Bulletin de notes] Un point ramené de la Beaujoire

Benjamin

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite