Accueil » Joshua Guilavogui : "Un jour ou l’autre, je reviendrai à Saint-Etienne."
Brèves

Joshua Guilavogui : "Un jour ou l’autre, je reviendrai à Saint-Etienne."

Joshua Guilavogui, formé à l'ASSE et actuellement joueur de Wolsbourg en Bundesliga, a accordé une interview à Bein Sports. Durant l'entretien, il est revenu sur l'équipe de France qu'il n'a plus fréquentée depuis 2015, et s'est livré à une confidence pour la suite (et fin ?) de sa carrière. Le joueur aujourd'hui âgé de 27 ans, se voit bien revenir un jour chez les Verts...

"Je pense avoir progressé depuis 2015, mais si le football est un sport collectif, il est aussi très individuel. Je suis satisfait de mon jeu mais mes performances dépendent aussi de l’équipe et jouer le maintien en Bundesliga rend une candidature en équipe de France compliquée. La concurrence est en plus féroce, avec de très bons joueurs qui jouent dans des tops clubs donc il faut être réaliste.

On ne se rend pas compte du potentiel qu’a l’équipe de France. Quand vous regardez les joueurs par ligne, c’est incroyable. On peut la comparer à la génération 1998-2000. Dans chaque secteur, il y a au moins un joueur qui évolue dans un top club européen. Il faut savoir le savourer en tant que Français.

Je suis conscient aussi que tout va très vite dans le football et que parfois, certains joueurs en difficulté, en retrouvant un bon challenge, redeviennent des prétendants à une place en Bleus. Actuellement, je suis concentré sur mon football, j’essaye d’améliorer mon jeu, et peut-être que je reviendrai plus tard."

Et quand on lui parle d'un retour en Ligue 1 :

Peut-être pas tout de suite. Je me sens bien à l’étranger même si cela fait deux ans que nous somme dans le dur ici. J’ai quasiment passé plus de temps à l’étranger qu’en France désormais. Mais un jour ou l’autre, je reviendrai à Saint-Etienne. C’est peut-être banal de dire que c’est « le club de mon coeur » mais j’ai gardé de nombreux contacts là-bas. Il s’agit de mon club formateur, où je suis arrivé à 14 ans. Ce serait une belle façon de boucler la boucle que de finir ma carrière à Saint-Etienne."

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite