Brèves

JL Gasset : "Quand on a vu le film, c’est plus facile de savoir s’il y a un mariage ou s’il y a un meurtre !"

Agacé Jean-Louis Gasset quand on lui parle coaching ? C'est en tout cas ce qu'il a laissé entrevoir alors qu'un journaliste du Progrès lui demandais s'il avait regretté d'avoir sorti le très en forme Loïs Diony après l'expulsion de Neven Subotic... La réponse n'a pas tardé...

"C’est sûr que quand on a vu le film, c’est plus facile de savoir s’il y a un mariage ou s’il y a un meurtre. Je réfléchis au problème. Chaque fois qu’on a un expulsé en défense centrale, on fait entrer un défenseur central. Ensuite, on joue avec deux lignes de quatre et les extérieurs sont très importants parce qu’ils vont accompagner l’attaquant. Si cela avait été Khazri et Cabella, ils se seraient éteints alors que, là, j’ai essayé de faire travailler un coup l’un, un coup l’autre pour les économiser et aller au bout. Ce sont des explications d’après match. Sur le coup, il faut vite réagir parce que tout le monde vous regarde et demande « On fait quoi ? » Je ne pense pas être le premier à sortir la pointe dans cette situation. Il y a dix jours, vous ne m’auriez pas dit ça. C’est bien, parce que cela veut dire que Loïs a fait un gros match contre Guingamp, a marqué et nous a fait gagner. C’était peut-être une erreur de le sortir, c’est possible. Il faudrait rejouer ce match, mais j’espère bien qu’on ne rejouera pas à dix."

Source : Le Progrès

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

P