Accueil » Jean-Michel Aulas : « Bernard Caïazzo parle trop des sujets qui ne le concernent pas ! »
Brèves

Jean-Michel Aulas : « Bernard Caïazzo parle trop des sujets qui ne le concernent pas ! »

Cette phrase sonne comme un « mêle-toi de tes oignons et fiche-moi la paix ! » ! Jean-Michel Aulas a répondu à Bernard Caïazzo qui expliquait après sa réélection à la tête de Première Ligue avoir obtenu du président lyonnais qu’il ne s’exprime plus pour critiquer les PSG. Ce dernier lui répond !

Bernard Caïazzo expliquait ce jour avoir obtenu de Jean-Michel Aulas qu’il se taise et ne critique plus le PSG. « Il s’est engagé à ne plus parler publiquement du Paris SG. »

Peine perdue, à défaut de lancer une ogive aux Qataris, c’est Bernard Caïazzo qui en prend pour son grade : « Bernard Caïazzo parle trop des sujets qui ne le concernent pas ! Le compte rendu du Conseil d’Administration de la LFP sera publié. Il s’agit d’un engagement du CA de la LFP à étudier le sujet posé par l’aide de l’état du Qatar, ou supposé comme telle, en contrepartie. »

Bonne ambiance dans le syndicat Première Ligue entre le président Bernard Caïazzo et ses vice-présidents que son Jean-Michel Aulas et Nasser Al-Khelaïfi…

Articles en lien avec cette actualité

Jean-Michel Aulas : « On a intercepté deux stéphanois qui n’avaient rien à faire ici ! »

Alexandre S.

L’ASSE ne ferme pas ses portes à un investisseur

Alexandre S.

Bernard Caïazzo : « Les Lyonnais seront bien chauffés pour nous recevoir ! »

Alexandre S.

1
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
loulou le breton vert Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
loulou le breton vert
Invité
loulou le breton vert

et toi grand  guignol tu devrais  fermer ta  gueule  ça nous ferais des vacances

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite