Toulouse, une équipe qui n’a plus gagné depuis la 17ème journée accueille St-Etienne qui n’a plus perdu depuis la 18ème. Au classement, les Verts devancent également leurs homologues. Pourtant, le favori reste Toulouse… En effet, malgré des statistiques plus séduisantes, les Verts ne semblent pas partir favori au regard de leurs dernières rencontres mais également du mercato toulousain.

 

Source : @LFP.fr

Pas facile de pronostiquer un vainqueur (s’il y en a un) pour les amateurs de paris sportifs. Entre une équipe toulousaine pas franchement en réussite mais qui vient de réussir son mercato et une ASSE bien positionnée mais qui a du mal à trouver la faille dans la défense de ses adversaires, bien malin qui pourra prédire le résultat !

Il suffit de regarder les statistiques. Avec 0.3 but par match, Robert Beric est notre meilleur ratio match/but en attaque. Seulement, le buteur stéphanois est blessé. Celui qui centre le plus et tir le plus aux buts, c’est Oussama Tannane. Il n’est plus là non plus, et ce jusqu’en fin de saison.

On aurait pu être confiants si Toulouse n’avait pas recruté. Corentin Jean et Andy Delort ont rejoint Toulouse et pourraient s’avérer être des armes fatales pour la défense stéphanoise. Voilà de quoi permettre à Toulouse de rapidement dépasser les Verts au classement des attaques, puisque à ce jour les deux équipes ont inscrit l’une et l’autre 21 buts.

Au niveau des défenses, avantage donné à l’ASSE. Avec 18 buts encaissés, les Verts confirment qu’ils ont une arrière garde hermétique qui est la 3ème meilleure du championnat. Ce n’est pas le cas de Toulouse qui pointe à la 8ème position de ce classement.

Là où le bât blesse, c’est lorsqu’on s’arrête aux impressions laissées par les deux équipes, lesquelles sont finalement confirmées par les chiffres. Alors que Toulouse concède 11 tirs par match, l’ASSE en subit quant à elle… 13.8 en moyenne ! Une statistique incroyable qui montre bien que si la défense est hermétique, elle subit beaucoup. Face à des attaquants réalistes, comme peuvent l’être Andy Delort ou Corentin Jean, l’ASSE pourrait beaucoup plier mais également casser… Notre seule chance : malgré beaucoup de tirs subis nous prenons peu de buts (6.2 % des tirs sont convertis en buts – 2ème meilleur ratio  de L1). L’absence de Stéphane Ruffier ne se fait pas trop sentir pour le moment, que ce soit pendant l’intérim d’Anthony Maisonnial ou celui actuellement de Jessy Moulin.

Alors qui sort favori de ce duel de chiffres ? Et bien c’est sans nul doute l’ASSE. C’est elle qui est dans la meilleure dynamique, et ses points faibles sont clairement compensés par ses points forts. Les Verts, malgré leur manque d’allant offensif, parviennent malgré tout à marques des buts qui comptent en termes de points.

En revanche, les impressions et la conjoncture donnent plutôt Toulouse favori. Outre Oscar Trejo et Martin Braithwaite, les toulousains peuvent désormais compter sur Corentin Jean et Andy Delort qui pourraient tout deux être alignés ce dimanche. Toulouse souhaite de plus relancer la mécanique après une période de vache maigre en termes de points.