Le championnat va très bientôt livrer son verdict. Il ne reste plus que deux journées avant d’aboutir à un classement final permettant d’établir les deux équipes qui monteront directement en Ligue 1, les trois équipes concernées par les playoffs et les quatre qui descendront en National. En réalité, la liste des 4 clubs relégués est presque officialisée. Un doute subsiste pour l’ESTAC, en attendant les sanctions de la commission de discipline. Quoi qu’il en soit, le dernier adversaire des Verts de la saison (QRM) est d’ores et déjà relégué et devra faire avec un net désavantage lors de la réception de l’ASSE. La calice jusqu’à la lie. 

Une descente aux enfers pour QRM

La saison de Quevilly-Rouen a été une longue et lente agonie. Le club résidant au stade Robert-Diochon, est dans la zone rouge synonyme de relégation depuis la 2ème journée de Ligue 2, sans discontinuer. Rien n’a été pour le club normand en championnat en tout cas, car QRM a su tout de même se hisser en 32ème de finale de la Coupe de France, avant d’être battu par l’Entente Feignies-Aulnoye, club de national 2.

Face au manque de solutions trouvées par l’entraîneur Olivier Echouafni, qui avait réussi à maintenir QRM l’an dernier en finissant à une belle 11ème place, les dirigeants du club on décidé de se séparer de celui qui a également été coach de l’équipe féminine du PSG. Le président Michel Mallet a ensuite rapidement décidé d’approcher un habitué du championnat français, Jean-Louis Garcia, passé par Angers, Lens, Chateauroux, Grenoble, Troyes ou encore Nancy.

Jean-Louis Garcia absent face à l’ASSE ?

Son arrivée se fait légèrement ressentir au niveau des résultats puisque les normands sont moins souvent défaits et parviennent à obtenir des matchs nuls. Mais cela n’est pas suffisant. Le mois d’avril, lui, permet aux joueurs de QRM d’à nouveau croire au maintien, avec 7 points gagnés en 5 matchs. À l’issue de la 34ème journée, Quevilly-Rouen Métropole est 19ème de Ligue 2, mais seulement à 5 points du premier non relégable Annecy, et il reste pas moins de 16 points à glaner. Mais la défaite concédée à domicile face Dunkerque lors de la 36ème journée, un concurrent direct, et alors que QRM menait au score, a scellé le sort du club, officiellement relégué en National.

Et comme si cette mauvaise nouvelle ne suffisait pas, le coach de QRM manquera le dernier match de QRM en Ligue 2, lors de la réception de l’ASSE à Robert-Diochon le 17 mai prochain. Jean-Louis Garcia a en effet reçu 3 avertissements par les arbitres dans une séquence de 10 matchs, et a donc été automatiquement suspendu par la commission de discipline de la LFP.