Antoine Boutonnet, commissaire en chef de la division nationale de lutte contre le hooliganisme n’est pas content, mais pas content du tout et il le fait savoir à l’ASSE et à l’OL : « La situation est extrêmement tendue entre les soutiens des deux formations. Il serait souhaitable que les responsables des clubs cherchent à apaiser les esprits plutôt qu’attiser les rivalités ».

« Oui mais c’est pas nous qu’on a commencé c’est eux ! » : voilà ce que pourrait répondre Roland Romeyer… « Oui mais eux y z’avaient qu’a nous rendre nos places pour le derby vu que leurs supporters sont pas venus ! » aurait pu répliquer JM Aulas…

Des enfantillages ? Des gamineries ? Pas si sûr. Quoiqu’il en soit, Antoine Boutonnet vient de taper sur les doigts des présidents en leur demandant de se calmer…