Interrogé par nos confrères de But Football Club, Bernard Caïazzo a admis que le salary cap de l’ASSE ne permettait pas d’attirer des joueurs comme Jérémy Ménez (qui a signé à Bordeaux) ou Bafetimbi Gomis (parti à l’OM).

« L’ASSE ne peut pas se permettre de recruter des garçons comme Jérémy Menez ou comme Bafetimbi Gomis dont les niveaux de salaire à Bordeaux et à l’OM n’entrent pas dans notre grille. Pourtant, nous terminons devant ces deux bons clubs depuis plusieurs années.

Je rappelle, d’ailleurs, que l’ASSE se situe, en moyenne, au quatrième rang sur les cinq dernières saisons en Ligue 1, depuis l’arrivée des Qataris au PSG. Nous avons joué 108 matches, toutes compétitions confondues, depuis deux saisons et si nous éliminons le Beitar Jerusalem à la fin du mois, nous sommes partis pour en disputer plus de 50 cette saison. Après, imaginer que l’ASSE, avec ses moyens, peut à la fois jouer l’Europa à fond, disputer plus de 50 matches dans la saison, faire le spectacle à chaque match, terminer sur le podium, équilibrer ses comptes et pourquoi pas aussi gagner une Coupe, si possible l’Europa, ce n’est pas très réaliste. Nous, dirigeants, nous devons être réalistes même si rêver fait beaucoup de bien. »