Pascal Gastien s’est livré à l’issue de la rencontre entre Clermont et Brest, perdu 2-0 par les auvergnats. En effet, le match avait pourtant des conditions favorables puisque le brestois Del Castillo s’est fait expulser au bout de 23 minutes. Malgré la supériorité, les clermontois ont concédé 2 buts et se sont inclinés. Le coach a livré son analyse sur la fin de saison.

Debrief du match

« Ce n’est pas parce qu’on a des ambitions qu’on arrive à faire ce qu’on veut. On a été insuffisants. On a manqué de mouvements. En première mi -temps, on était trop souvent aligné à cinq ou six devant la défense, en étant arrêté. On était beaucoup trop statiques. Il n’y avait pas de connexion entre les joueurs. On manque d’agressivité pour marquer un but et marquer un but dans le football, c’est difficile ! On ne peut pas déséquilibrer une équipe comme Brest en jouant comme ça »

Son avis sur le maintien

« On a raté une première balle de match. Le match face à Montpellier va être capital pour le maintien. Je ne sais pas à combien de points va se jouer le maintien cette saison. Une victoire peut peut-être suffire. Tout est possible. Il reste trois matchs donc neuf points. Il y a encore du chemin à faire pour toutes les équipes. C’est la phrase bateau mais si on nous avait dit qu’on aurait deux points d’avance à trois journées de la fin sur la grande équipe de Saint-Étienne et la grande équipe de Bordeaux, on aurait peut-être signé. On va s’accrocher. Nous sommes une équipe atypique. On ne sait jamais ce qu’il va se passer avec nous. J’espère qu’il va y avoir du positif. »

Les clermontois joueront contre Montpellier avant d’affronter Strasbourg puis Lyon pour les 3 dernières journées. Un calendrier peu favorable mais les hommes de Gastien ont davantage performé contre les mieux classés. L’issue est proche et tout le monde est tendu dans cette course au maintien !