Denis Bouanga va à n’en pas douter devenir l’un des chouchous du Chaudron. Percutant et décisif, il s’inscrit parfaitement dans le projet soutenu par Ghislain Printant. Il livre ses premières impressions en Vert dans le Progrès.

[penci_blockquote style= »style-2″ align= »none » author= »Denis Bouanga – Source : Le Progrès » text_size= »20″]Je suis très heureux de rejoindre ce club mythique. Cela va faire je crois deux ans que l’ASSE me suit, sans accroche. Au bout d’un moment, le club a décidé de miser sur moi et d’accélérer. Je n’ai pas hésité une seconde. J’ai fait mon choix rapidement, grâce notamment aux conseils de Pierre-Emerick (Aubameyang), mes parents et mon conseiller. Je voulais à tout prix rejoindre l’AS Saint-Étienne. Pierre-Emerick Aubameyang m’a dit que Saint-Étienne était une ville qui respirait vraiment le football et que tu avais envie de jouer tous les week-ends dans ce stade (Geoffroy-Guichard). Tu as des émotions que tu n’as pas partout ailleurs. Il m’a dit que j’allais kiffer (sic) comme lui a kiffé.

Il y avait Rennes, l’étranger aussi. Mais la première opportunité qui s’est ouverte à moi a été Saint-Étienne Le projet m’intéressait fortement et s’est allé très vite.

Mes motivations ? Le public, déjà. Je ne pense pas qu’il y ait beaucoup d’engouement comme ça en France. Il y a aussi le fait de jouer avec de très bons joueurs. Yann (M’Vila) m’a approché en me disant qu’il poussait pour que je vienne ici. Savoir qu’il y a beaucoup de personnes qui poussent pour que je vienne à Saint-Étienne, ce n’est que du bonheur.

Je vais me mesurer aux grands (sic), jouer des équipes européennes. On verra de quoi je suis capable. J’espère passer un palier.

Le nouvel Aubameyang ? Euh… Oui mais peut-être sans sa vitesse (rires). Je cours moins vite que lui mais je peux devenir le deuxième Gabonais qui s’inscrit dans le projet de l’ASSE tout en me mettant au service du collectif. Il faut que je sois performant à tous les matches. J’espère avoir ça à l’ASSE.

Jamais je n’aurais pensé arriver jusque-là. Disputer une coupe d’Europe, ce n’est pas donné à tout le monde. Je viens de loin et cela ne peut que me faire rêver. J’ai hâte de jouer pour l’ASSE et aussi en Europa League.[/penci_blockquote]