Christophe Galtier a vu une meilleure équipe face à Rennes que contre Marseille. S’il regrette que les Verts n’aient pas pu conserver leur avantage jusqu’à la pause, il admet que l’Europe s’éloigne inexorablement…

« Les joueurs ont été sérieux et combatifs. L’absence de public est toujours dommageable car le football ce n’est pas cela. Malheureusement, nous n’avons pas su concrétiser les quelques occasions créées et nous n’avons pas su préserver notre avantage jusqu’à la pause en concédant un but sur phase arrêtée. Le contexte rend le match ainsi avec deux équipes stériles notamment en seconde période. Il y a eu trop de déchet technique dans le dernier geste ou la dernière passe. L’investissement était bien meilleur que la semaine dernière à Marseille. N’importe quel entraîneur serait heureux de voir le retour de Loïc Perrin dans sa défense. Cette fois-ci nous avons été un peu moins ouvert que d’autres fois. Peut-être qu’avec plus de justesse ou d’agressivité en seconde période, nous aurions pu être plus dangereux.

Après l’interruption du match, j’ai dit aux joueurs qu’il fallait rester dans la partie et faire fi de l’environnement. D’éventuelles sanctions ultérieures ne me regardent pas. L’objectif de l’Europe s’éloigne de plus en plus car le nul ne sert pas à grand chose et avec les résultats de samedi soir. Il faut être lucide : cela paraît compliqué, mais nous nous battrons jusqu’au bout. Nous mettrons sur le terrain les joueurs qui y croient encore. »

Source : L’Equipe