Christophe Galtier a donné sa conférence de presse et a de suite levé les doutes suite à la prestation de dimanche dernier. Il ne croit pas à un syndrôme « Nice » qui pourrait pétrifier son groupe avant la rencontre…

« Le match de dimanche dernier et celui de demain sont totalement différents. Je ne pense pas que la défaite de dimanche soir n’influe sur notre moral. Il y aura beaucoup de modifications par rapport au match de dimanche. La Lazio est très forte devant. C’est SON point fort. Aux avant-postes, ils sont très jeunes et apportent beaucoup de percussion. Nous allons jouer le jeu qui est le nôtre en ce moment. Mais, nous ne sommes pas favoris. »

Le fait qu’un peu plus de 10 000 spectateurs soient attendus au stade n’enlève rien à la saveur d’un rendez-vous européen pour le coach stéphanois : « Peu de public demain soir ? Pour nous, Stéphanois, c’est une compétition importante. »