Bernard Caïazzo, dans une interview donnée au Progrès, confirme que l’ASSE va changer son fusil d’épaule en termes de projet pour sa formation des jeunes. Si Julien Sablé et Bernard David ont construit un plan d’attaque sur les prochaines saisons, pas sûr pour autant que ce dernier en soit le responsable…

« La saison passée, j’ai été le premier à montrer notre insatisfaction vis-à-vis de la formation des jeunes mais je le fais toujours de façon pédagogique car les hommes qui travaillent à l’ASSE sont de bonne volonté.

Aujourd’hui, sincèrement, j’ai l’impression que le message est passé. Le projet présenté par Bernard David (NDLR : qui est en fin de contrat à l’issue de la saison et pourrait être remplacé par Jean-Marc Nobilo) et Julien Sablé lors du dernier Conseil de surveillance est ambitieux, complet et innovant. C’est un vrai bon projet qui devra être transformé en réalité concrète.

D’autre part, on commence à voir l’émergence de jeunes joueurs prometteurs comme Pierre-Gabriel, Nordin, Maisonnial, Maïga et je crois que ça va continuer avec d’autres joueurs plus jeunes encore. Certes, il y a eu un trou après les Ghoulam, Guilavogui ou Zouma mais tout le monde a compris à l’ASSE l’importance de faire jouer les jeunes. Encore une fois Roland et moi sommes encore plus exigeants que quiconque, mais nous sommes persuadés que la formation de l’ASSE est en phase ascendante. »