13 avril 2024
Peuple-Vert.fr – Foot – ASSE – Actualité Live
ASSE - Actualités

ASSE : La rédemption d'un indésirable !

27 Yvann MACON (asse) during the Ligue 2 BKT match between Association Sportive de Saint-Etienne and Esperance Sportive Troyes Aube Champagne at Stade Geoffroy-Guichard on February 12, 2024 in Saint-Etienne, France. (Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport)

5 janvier 2024. Évoqué une première fois le 20 décembre, le retour d’Yvann Maçon est officialisé par l’ASSE : « D’un commun accord, l’ASSE et le Maccabi Tel Aviv ont décidé de rompre le prêt d’Yvann Maçon (25 ans). De retour dans le Forez, le latéral polyvalent est désormais à la disposition d’Olivier Dall'Oglio. ».

Gelé depuis l’attaque du Hamas en Israël le 7 octobre, le championnat Israëlien ne semblait pas prêt de reprendre. Yvann Maçon restait dans l’attente. Voyant là une belle opportunité de se renforcer à bas coût, qui plus est à un poste où les Verts sont à la peine. Dans le Forez, c’est peu dire que la nouvelle est mal accueillie par les supporters Stéphanois.

Un retour contrasté à l'ASSE

En décembre 2022, après la descente en Ligue 2 et une première partie de saison cataclysmique où le Guadeloupéen s’est notamment vivement embrouillé avec un ancien leader des Magics Fans à Sochaux (défaite 2-1), Yvann Maçon quitte l’ASSE pour être prêté au Paris FC : « On m’a fait passer pour un joueur qui foutait la merde et qui posait des problèmes. J’ai certes joué, mais j’ai aussi subi des mises à l’écart, à mon sens, injustifiées. Pour moi, il était nécessaire de quitter Saint-Étienne. ».

Concernant son altercation avec les supporters, et sa relation avec le club du Forez, le latéral polyvalent y va encore plus fort : « J’étais l’un des seuls joueurs de l’an dernier (ndlr : saison 2021/22) à être resté donc beaucoup de gens sont tombés sur moi. J’étais un peu le bouc-émissaire. Lors du barrage contre Auxerre, il y avait toute ma famille dans les tribunes. Les projectiles, les menaces, ça marque forcément… J’ai eu dû mal à oublier tout ça. Aller ensuite saluer les supporters comme si rien ne s’était passé, c’était difficile pour moi. À Sochaux, je leur ai dit : arrêtez de nous insulter et encouragez-nous ! Certes, le ton est monté. ».

Un malentendu ?

Après s’en être pris aux installations du Centre Sportif Robert Herbin, Yvann Maçon officialise clairement son intention de ne plus revenir chez les Verts : « Je ne vois pas comment je pourrais rejouer à Saint-Étienne. J’espère déjà retrouver mon niveau avec le Paris FC. ». Quoi qu’il en soit, le latéral Guadeloupéen est de retour dans le Forez, et il devra batailler pour se racheter auprès des supporters, en témoigne le sondage publié alors dans Peuple Vert qui voyait 60% des interrogés être contre son retour.

À la suite d’un match amical contre Grenoble où il a satisfait aux exigences de Dall'Oglio (victoire 3-0), alors qu’un nouveau prêt ou un transfert était possible, Yvann Maçon est dans le groupe pour affronter Laval, et donc faire son retour à Geoffroy-Guichard. En tribunes, les leaders des Magics Fans informent qu’ils laissent le choix à chacun de siffler ou non le joueur, mais que de leur côté, après avoir discuté avec lui à l’Étrat, ils ont vu revenir un joueur nouveau, qui a assumé ses erreurs et assuré revenir pour défendre le maillot Vert.

En conférence de presse, le Guadeloupéen fait le point sur sa situation avec les ultras : « J’ai eu le temps de rencontrer les chefs des groupes de supporters, on a fait le point, ce qu’on avait pas fait avant que je parte en prêt. J’ai été vraiment agréablement surpris parce que je n’ai pas été sifflé ou mal accueilli, et j’en suis vraiment reconnaissant. Ça m’a permis aussi de me mettre en confiance. (…) J’ai demandé ça personnellement, ça n’est pas le club. C’était vraiment une demande personnelle pour qu’on reparte sur de nouvelles bases et qu’on fasse le point. ».

Des prestations convaincantes

Sur le terrain, il n’y a rien à dire, Yvann Maçon mouille le maillot, et il est pour beaucoup dans la nouvelle série positive de l’ASSE. Dès la réception de Laval (13/01/21, 0-0), même s’il semble un peu à court physiquement, sa prestation est encourageante offensivement. Il faut dire qu’en comparaison avec Léo Pétrot, c’est le jour et la nuit. Dès la semaine suivante à Pau, et le retour d’Appiah à droite, le Guadeloupéen est basculé à gauche de la défense. Il joeura à la place de Pétrot, il n’en bougera plus. Signe de la confiance que lui donne ODO, qui a d’ailleurs milité pour son retour, Yvann Maçon a joué l’intégralité des matchs depuis son retour. À l’exception de sa sortie à la 84ème minute lors de la réception d’Amiens (défaite 0-1).

De plus en plus en confiance personnellement, il prend conscience, comme tous ses coéquipiers, de l’urgence de la situation après la défaite à Dunkerque. Face à Troyes, il réalise sans doute sa meilleure partition sous le maillot Vert depuis son retour, avec en point d’orgue cette frappe venue d’ailleurs pour inscrire le quatrième but Stéphanois (victoire 5-0) : « Quand j’ai marqué, j’ai pensé à ce but contre Nantes, mon premier but en professionnel. Ça m'a fait énormément plaisir de marquer devant les supporters. Et en plus donner la victoire largement donc c’était beaucoup d’émotions. Ému parce que j’avais déjà marqué ici, mais sans le public. Je suis revenu ici pour une mission. Ça m’a fait plaisir de marquer, et de prouver que je suis là pour le club. ».

Une nouvelle fois déterminant dans la démonstration de force de l’ASSE à Angers (victoire 0-3), on se prend à rêver du retour du joueur si déroutant qu’il était avant sa rupture des ligaments croisés subie fin 2020 lors de ses débuts en Équipe de France Espoirs.

Un joueur Dall’Oglio compatible et déterminant pour la montée ?

Tactiquement, Yvann Maçon semble vraiment compatible avec le style de jeu d’Olivier Dall'Oglio. Polyvalent en tant que latéral, il offre la solution en plus sur les côtés de la défense. Une solution dont ne disposait pas Batlles en début de saison, ni ODO lors de sa prise de fonction. Dans sa carrière, le technicien Cévénol s’est toujours appuyé sur une défense à 4, avec des joueurs de couloirs prépondérants dans son animation offensive.

Que ce soit en 4-4-2, en 4-2-3-1 ou en 4-3-3, avec ODO, les latéraux doivent amener le surnombre offensivement. Cette philosophie semble coller parfaitement aux caractéristiques d’Yvann Maçon. Rapide, technique, puissant, le Guadeloupéen pourrait presque jouer ailier, et il y a un autre plus. En effet, comme l’avait révélé nos confrères de Brest On Air lors de l’arrivée de l’ancien entraineur Brestois dans le Forez, Dall'Oglio accorde une place très importante aux binômes, en particulier entre le latéral et l’ailier.

Clairement, il a trouvé son binôme sur le côté gauche avec le duo Maçon-Cafaro. En témoigne l’action de l’ouverture du score à Angers. Maçon remonte le terrain balle au pied, trouve un relais avec Cafaro qui lance Cardona dans la profondeur, 0-1. D’ailleurs, signe du hasard ou pas, Mathieu Cafaro est complètement transfiguré depuis l’arrivée de son nouveau compère sur le côté gauche. Et si ce duo-là devenait la clé de la remontée en Ligue 1 ?

Article écrit par Gabriel Pondard

P
Peuple Vert

GRATUIT
VOIR