DANS LA PEAU DU GANG DES BINOUZES

“Le bon peuple se satisfait du bonheur par procuration.” Jean Dion – Le Devoir

 

The Final Countdown de Micheline (de la compta) : Mise à jour 03.04.23 – OPÉRATION MAINTIEN – 8 POINTS – « Bon les gamins, ça va mieux. Mais il a encore fallu gueuler, hein, c’est dingue ça !! Et comme je vois que vous commencez à vous la raconter, et qu’il faut toujours vous mettre la carotte un peu plus loin pour vous faire avancer, j’ai remonté l’objectif du maintien à 44 points. Ça vous apprendra à écouter aux portes, et puis derrière, ça prend quand même des points aussi. Donc rangez-moi immédiatement ces bouteilles de champagne dans le frigo et continuez à bosser !! »

 

Salut les Groupies,

Figurez-vous-bien que pour la première fois de la saison, votre cowboy @JossRandall42 n’a pas pu assister au match à Geoffroy-Guichard ☹. Sans poisson d’avril aucun. Certes, j’avais un mot du médecin parfaitement valable (un gros bisou au passage à la frangine pour son anniversaire !) mais ça m’a quand même fait drôle. Et là, vous vous dites à juste titre : « ben du coup, l’autre il ne va quand même pas nous pondre une chronique de 10 minutes, puisqu’il n’a pas vu le match en direct !! » Mais qu’est-ce que vous voulez …. On ne se refait pas ! (et c’est bien dommage, car j’en connais quelques-uns qui mériteraient des retouches) ! Je n’ai pas pu m’en empêcher, c’est plus fort que moi. Et puis surtout, mon gars sûr de l’Aubrac @BessiereHerve ayant tenté de fomenter une truffade post-match dans mon dos au #GangDesBinouzes (tu vois, Miss L que ce n’est pas une impasse servant de local poubelles !!!), vous vous doutez bien que je m’y suis pointé illico avec le #GroLulu sous le bras !!
Alors non seulement on s’est bien marré, non seulement on s’est régalé, mais par-dessus le surcroît, j’en ai profité pour me faire raconter le match par la bande du GDB. C’est donc à travers leurs yeux que je vous en livre le récit.
(pis comme ça, si vous n’êtes pas d’accord avec l’analyse, je pourrai toujours sortir de mon galurin la carte Joker_Le_Graet rien à secouer, puisque pour une fois elle ne sera pas de moi ! 😊 Il est fort le garenne, non ?).

 

LE GDB A ADORÉ

Depuis quelque temps déjà, mon GDB s’est pris un optimisme allant croissant comme une Lune changeant de quartier. Mais là, quand j’ai déboulé avec le frangin #GroLulu, nous avons trouvé notre Gang proprement survolté comme Claude François changeant une ampoule de sa salle de bains. J’ai très vite compris que j’avais raté un très bon match, enlevé, spectaculaire, maîtrisé, dominé, et qui aurait dû d’après la majorité des sondés plutôt se terminer sur un score beaucoup plus large que 2-0. Mais bon, tout le monde se disait aussi qu’à cheval donné on ne regardait pas les dents, et qu’après tout le pain noir avalé depuis tant de temps, on n’allait pas commencer à faire la fine mouche, comme disait ce pêcheur qui avait connement perdu ses cuillères.
Même si j’ai surtout senti une réussite d’équipe, une réussite collective, avec pour maîtres mots : pressing haut, occupation, occasions, intensité … Il y a quand même eu une large distribution de colliers de fleurs pour plusieurs joueurs. À commencer par JUST_A_WADJI_GOLO, l’homme qui changea en quelques minutes la destinée offensive du match, faisant preuve à lui tout seul de plus de réalisme devant le but que toute l’équipe lors des 45 premières minutes. Un WADJI_GOLO pourtant un temps décrié pour sa gaucherie, mais dont mon excellent Stache de @Soccerpopulaire, qui ne cesse de le défendre, me souffle à l’oreille qu’avec son 8ème but samedi, il en a marqué autant que KRASSO_BUCO si on enlève les pénos. Couronne de lauriers aussi pour le match du semi-ado-magicien BOUCHOUARI_POTTER, actif et brillant. Plus surprenant pour moi, des pétales de roses aussi pour MORTAL_FOMBA, sur lequel je n’aurais pas forcément parié mes royalties chez Peuple-Vert (quoi que … si .. j’aurais pu sans prendre trop de risques hein BossAlesque ???? 😃) et qui semble avoir signé un match super intéressant, techniquement et dans les projections, validant ainsi la probable pertinence de lui avoir proposé un contrat. Enfin, dans une défense somme toute peu sollicitée, on m’a beaucoup parlé d’un match « patron » de l’ami FEEL_SOW_GOOD. Tant mieux, même si dès le prochain match, ça relancera le débat avec le retour de PÉTROT_N’EN_FAUT. M’enfin, ce sont des problèmes de riches qu’à mon avis C’EST_MON_FILS_MA_BATLLÈS doit être très content d’avoir, d’autant plus que CAFARO_DES_TEMPS_MODERNES semble lui aussi avoir fait un bon match en piston droit.

Pour finir, mon GDB a adoré l’ambiance du chaudron, avec une nouvelle marque à 24000, validant là aussi que ce club est quand même bien particulier. Même si d’aucuns pensent qu’on aurait probablement pu se passer de certains messages plus politiques que sportifs (je pense aux banderoles affirmant que la police ne se déplace pas pour un oui ou pour un gnon …). Bref.

 

LE GDB N’A PAS AIMÉ

Ben … pas grand-chose du coup, vous l’aurez compris !! 😊 L’ambiance Truffade était plutôt au « Super match, tout va bien ! ». Mais pour autant, il ne faudrait pas prendre mes GBD Men & Girls (car oui, y en a !!) pour des footisques de bas étage hein !!
Et dans le concert de louanges, ils ont quand même noté un ou deux trucs qui les ont grattés. À commencer par un (nouveau) match d’agace-pissette comme disent mes amis Québécois de LOBRY_WAN_KENOBI. Du bon mais qui ne va jamais complètement au bout. Du frustrant quoi. Limite agaçant il parait ?? … Mais surtout, celui qui a pris pour la patrouille, c’est KADER_BAMBA_LES_ŒUFS. Là c’était aussi unanime qu’une élection présidentielle Nord-Coréenne : tout le monde pensait que la tunique verte de titulaire lui sied comme une soutane de Cardinal à un cuisinier. Un positionnement flou, partout et nulle part à la fois, qui obscurcit plus qu’il ne l’éclaire la tactique offensive des Verts. Et très peu de choses réussies finalement. Peu d’apport visible. Un côté électron libre qui sert à nibe. Il n’y a que dans la chanson d’Hervé Christiani qu’il était vraiment libre, Max.
Enfin, ce qui a aussi un peu énervé les troupes, c’est la grande inefficacité offensive en première mi-temps, heureusement inversement corrigée en deuxième. Un seul tir cadré pendant les 45 premières minutes sur les 8 du match, ça en dit long. À surveiller et espérons-le à corriger. Car ça passe contre Niort, ça pourrait passer moins crème contre d’autres.
Non mais sinon ça vaaaaaaaaaaaaaaaaaaa, le GDB était quand même plutôt content, et distribuait à la ronde des sourires qui auraient attendri un régiment de Mongols !

 

DANS LES YEUX DU GARS-SÛR-DE-L’AUBRAC : CES JOUEURS QUI AGACENT ….

Je termine par un éclairage particulier (déformation professionnelle). Il y en a un que j’avais particulièrement « missionné » pour me faire un compte-rendu précis, c’est mon Gars Sûr de l’Aubrac. Du coup, il était concentré comme une tomate chez Barilla, et pas que pendant qu’il cuisait les patates (truffes, en patois de son bled, d’où le nom de Truffade, pour ceux qui n’écoutaient pas à l’école au fond près du radiateur). Car il n’est pas que cuisinier, le Garenne, il est aussi un amateur de foot avisé (pas aviné), ce qui lui vaut un fauteuil de titulaire au micro du @SainteNightClub. Alors bon, d’accord … c’est aussi lui qui a essayé de nous convaincre pendant 3 ans que ADIL_POIS_CHICHE « puait le foot ». Comme quoi, le COVID peut te faire perdre le goût et l’odorat pendant une longue période ! 😊.
Évidemment, il a commencé par me remouiller la compresse pendant 45 minutes sur son chouchou JUST_A_WADJI_GOLO, son nouvel AOUCHICHE 😊. Sauf que là, force était de constater que le garçon avait bel et bien changé le cours du match en moins de temps qu’il n’en faut à un chauffard daltonien pour passer au feu vert. Dont Acte.
Mais après, mon Hervé était curieusement remonté comme une pendule suisse à propos de deux joueurs. Et son analyse est intéressante sur ce qu’on pourrait appeler « les joueurs qui agacent ». Vous savez, ces joueurs, quand ils sont dans l’équipe adverse, que vous maudissez, en étant limite insultant parfois, affirmant « qu’on ne les a pas vus du match et ils te plantent le but de la défaite, merde, quoi !!! » … Et bien force est de constater que l’agacement existe aussi quand tu les as dans ton équipe !! On parle ici de VOL_AU_DESSUS_D’UN_NKOUNKOU et de KRASSO_BUCO. Le premier est accusé d’avoir été plutôt transparent MAIS …. Il y a ce but refusé pour un hors-jeu qu’on qualifiera pudiquement de ‘limite limite’, et surtout, cette passe-dé amenant le 2ème but qui clôt définitivement les débats. Et même s’il n’y a rien d’autre dans son match que ces deux trucs-là on dit quoi du coup ? Match raté ou réussi ? Un doute m’habite … En revanche, je commence à entendre que le langage corporel semblerait traduire un début d’atrophie crânienne (tête qui enfle, en clair) depuis sa convocation en Bleuets. Ça n’est pas sans me rappeler un certain YVANN_LE_FRANC_MAÇON. Espérons que l’histoire se terminera mieux.
Quant au deuxième … Ce n’est pas la première fois ces derniers temps que le constat le touche. Avec cette fois en plus un penalty bêtement raté. MAIS là encore … une passe-dé de classe (vraiment, j’insiste), une avant-passe-dé intelligente. Impliqué sur les deux buts. On dit quoi du coup ? Bon ou mauvais match ? …. Il n’est pas facile à lire, ce garçon sur la durée. On dirait qu’il est arrivé à l’âge où l’individu se cherche. Et il ne faudrait pas que ce soit un autre qui le trouve.

 

En conclusion, un grand merci à ma bande de furieux du #GangDesBinouzes grâce auxquels j’ai pu vivre cet ASSENIORT par procuration (bon j’ai quand même maté le Replay vite fait, car je connais deux-trois d’entre eux, notamment les deux Sampoutaires, je me doutais qu’ils allaient essayer de m’enfumer comme un Renard, histoire que je passe pour une truite !! J’ai évidemment bien fait).

 

Quant à la suite …. Et l’avenir … Comme on disait dans le Sentier, je me rends là où Levy danse : ça va mieux. Si j’ai longtemps été perplexe comme un gynéco ajustant le traitement hormonal d’Amanda Lear, je suis désormais raisonnablement confiant pour un maintien à peu près serein et une fin de saison moins douloureuse, plus joyeuse et qui permettra peut-être, qui sait, de préparer la suivante dans de bonnes conditions.