Comme c’est régulièrement le cas, le déplacement de Sainté lundi à Annecy sera l’occasion de retrouvailles entre le club stéphanois et un ancien joueur : Vincent Pajot. Le milieu de terrain, annécien depuis l’été dernier, s’est présenté en conférence de presse ce jeudi, en amont de la rencontre qui se jouera dans un stade bien rempli !

Pajot surpris par le début de saison des Verts mais heureux de les retrouver

Le milieu de terrain qui a joué 3 saisons dans le Forez est heureux de retrouver son ancien club : « Déjà il n’y a pas d’appréhension, mais c’est toujours plaisant de jouer Saint-Étienne de base. Et en tant qu’ancien stéphanois, c’est encore plus plaisant. Mais ça fait un moment maintenant que j’ai quitté Saint-Étienne (2018) donc j’ai eu l’opportunité de les rejouer mais c’est toujours plaisant. »

« Qu’est ce qui rend le moment plaisant ? En premier lieu c’est surtout les supporters. On sait qu’ils se déplacent en nombre, qu’il y aura de l’ambiance. Et puis voilà, quand on a joué à Saint-Étienne, on reste attaché à Saint-Étienne quoi qu’il arrive. De part son histoire, aussi de part ce que j’y ai vécu. Ça englobe un peu tout, c’est vrai que c’était une période assez marquante pour moi »

Vincent Pajot of Saint Etienne during the Ligue 1 match between Toulouse and AS Saint-Etienne at Stadium Municipal on October 29, 2017 in Toulouse. (Photo by Manuel Blondeau/Icon Sport)

 

« C’est vrai qu’on ne les attendait pas à cette place-là. Je les ai beaucoup regardé cette année, et au vu de ce qu’ils proposent et des joueurs qu’ils ont, ils devraient être bien plus haut. On sait que ça sera un match forcément difficile. »

Une trêve semblable aux autres ?

« Sincèrement c’est juste une coupure un peu identique à celle de la trêve de noël. C’est un peu plus tôt mais en soit il n’y a pas grand chose qui a changé. On a peu un peu coupé, on a été en vacances dix jours, puis après on est revenu en faisant une mini-préparation. On a eu l’opportunité de faire quelques matchs amicaux donc voilà c’était juste une petite coupure assez décalée. »

« La grosse différence c’est qu’on va jouer pendant les fêtes. Ce qui d’habitude n’arrive pas. Donc ça sera une gestion différente dans le comment aborder cette période entre les fêtes, ça sera plus une gestion individuelle au final parce qu’il faudra éviter les excès (rires). On est des professionnels, on sait ce qu’on a à faire mais il faut quand même en profiter, sans forcément aller dans l’abus. C’est aussi un petit plus d’avoir ces fêtes pour la famille, toujours plus agréable. Ils viennent nous voir et auront l’opportunité de voir un beau match donc ça englobe tout ça, c’est plutôt bien. »

Une semaine chargée pour Annecy et une belle affluence prévue face à Sainté

Sur l’enchaînement de 2 matchs en 5 jours : « il faut s’y habituer, on a un effectif préparé à ça, on a un groupe assez élargie. Ça donnera l’opportunité à un peu tout le monde de jouer donc on verra comment ça se goupille mais ça devrait bien se passer. Et je pense que le staff a une bonne gestion aussi donc il n’y aura pas de réel problème. »

12 Kevin TESTUD (fca) during the Ligue 2 BKT match between Metz and Annecy at Stade Saint-Symphorien on September 2, 2022 in Metz, France. (Photo by Dave Winter/FEP/Icon Sport) – Photo by Icon sport

 

Sur l’affluence : « c’est toujours mieux quand il y a du monde on ne va pas se mentir (rires). Moi je suis content qu’il y ait de l’affluence, que les gens se déplacent au stade… après forcément il faudra qu’il y ait le résultat pour que la fête soit plus belle. Mais c’est bien, ça fait du bien à Annecy. Il y a des clubs comme ça qui viennent ici et ça crée un engouement donc il faudra en profiter tout en étant performant »