22 mai 2024
Peuple-Vert.fr – Foot – ASSE – Actualité Live
ASSE - Actualités

🗣 C. Galtier : "Si c'est ça notre société, on est vraiment dans la m.... !"

Christophe GALTIER (Entraineur Nice OGCN) during the Ligue 1 Uber Eats match between Nice and Saint-Etienne at Allianz Riviera on May 11, 2022 in Nice, France. (Photo by Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon sport

Christophe Galtier, s'il a apprécié la victoire de ses hommes face à l'ASSE, a moins goûté le chant entonné par le kop niçois à la 9ème minute de jeu, moment choisi à Nantes pour rendre hommage à Emiliano Sala, décédé dans un accident d'avion au-dessus de la mer. Les niçois en ont détourné les paroles en proférant un message honteux à l'encontre du joueur décédé.

Christophe Galtier a réagi fermement, visiblement aussi ému qu'en colère, au sujet de ce chant : "Je n'ai pas d'adjectif pour définir ce que j'ai entendu, a-t-il débuté. Une des premières réactions dans le vestiaire, ça n'a pas été des chants, des cris de joie, ou un soulagement. C'était de parler de ce que les joueurs ont entendu. Au nom de mon vestiaire, de mon staff technique, de mon staff médical, des joueurs, on tient à présenter nos excuses à la famille d'Emiliano Sala et au FC Nantes."

"On peut entendre beaucoup de choses dans un stade, mais ces quelques personnes - et elles n'étaient pas que trois, si elles ne sont pas contentes, elles n'ont qu'à se présenter au camp d'entraînement et je leur dirai la même chose. On dit parfois que ce que l'on voit dans le stade est le reflet de la société : si c'est ça notre société, on est vraiment dans la merde ! Il y a aussi eu des insultes envers Mme Frappart. Ce n'est pas elle qui nous a fait perdre la finale... Pour moi, c'est surréaliste. Je n'ai pas de mots. Qu'ils restent chez eux. Qu'ils restent chez eux ! On ne peut pas entendre ça dans un stade. Si c'est pour insulter des morts, qu'ils restent chez eux ! Si c'est pour balancer des bouteilles, qu'ils restent chez eux ! On gagnera sans ces personnes-là."

P
Peuple Vert

GRATUIT
VOIR