29 septembre 2023
Peuple-Vert.fr – Foot – ASSE – Actualité Live
Actualité

[Bulletin de notes] Ni respect, ni honneur

Les stéphanois recevaient, pour ces 16' de finale de la Coupe de France, des dijonnais qui pointent à la 18' place du classement. Côté supporters, ils étaient un peu plus de 10 000, ce mercredi soir, à avoir fait le déplacement au stade Geoffroy Guichard mais aussi nombreux derrière leurs écrans.

Les supporters étaient présents pour soutenir les joueurs de J-L. Gasset afin de les aider à relever la tête trois jours après la cruelle défaite contre l'OL. Malheureusement, si les supporters ont répondu présents, ce ne fut pas le cas des joueurs qui ont subit une humiliation.

Les supporters ont continué à chanter lorsque Sliti a ouvert le score à la 11' minute. Puis ils ont cru au réveil stéphanois à la 14' minute grâce à un but de Diony, alors ils ont chanté encore plus fort. Puis les supporters ont continué à chanter lorsque Sliti a mis le deuxième but à la 28' minute, ils ont même continué de chanter jusqu'à la mi-temps même si les joueurs stéphanois ne montraient pas la moindre envie d'égaliser sur le terrain.

Au retour des vestiaires, les supporters ont continué à chanter et ont repris espoir en voyant Khazri et KMP entrer en jeu. Espoir de courte durée, mais les supporters ont continué à chanter après le but de Keita à la 48' minute. Ils ont continué à chanter après le but de Sliti à la 51' et aussi après le but de Tavares à la 53'.

Le score est de 1 à 5, à la maison, mais les supporters continuent à chanter... Et même à 1-5, le public poussait à chaque montée stéphanoise dans le camp adverse. Toujours en chantant, les supporters ont même cru à un sursaut d'orgueil porté par la ferveur du stade. Les joueurs ont eu l'affront de redonner espoir au public avec deux buts consécutifs de Beric (60') et KMP (64').

Le stade à continué à pousser les joueurs mais, épuisés par un match de haute voltige, devant faire face à un adversaire redoutable, ces joueurs n'ont pas réussi à mettre du rythme dans le jeu, à vraiment être dangereux. Malgré tout, les supporters n'ont pas arrêté de chanter, mais les joueurs n'y croyaient pas et n'ont pas osé essayer d'y croire. Marié ne se privera pas de mettre le sixième but à la 92' minute, devant un public qui soutenait corps et âme les joueurs aux maillots verts.

Supposant qu'ils ne devaient rien à leur public, la plupart des joueurs verts sont rentrés sans même daigner accorder un regard ou un applaudissement envers les supporters. Ces supporters qui se déplacent en pleine semaine à 18:30 pour soutenir leur équipe, ces supporters qui payent les salaires faramineux des joueurs, ces supporters qui même a 1-5 ont continué à porter leur équipe, ces supporters qui vivent ASSE et qui respirent ASSE. Alors les joueurs rentrent la tête basse au vestiaire, comme trois jours plus tôt, mais savent au fond, que leurs salaires ne bougerons pas.

 

Les notes :

Ruffier (-) : Laissé souvent bien seul par sa défense, il concède un penalty et en encaisse 6 à la maison. Par respect pour le grand gardien qu'il est et dans l'optique où il a été lâché par l'ensemble de l'équipe, je ne lui attribue pas de note.

Saliba (2) : Le jeune stéphanois est sans conteste un grand espoir du club mais aussi du football français. Il est clairement passé à côté de ce match.

Subotic (1) : Le géant serbe a tout simplement été catastrophique. Trop lent, il s'est fait prendre de vitesse par a peu près tous les joueurs de l'équipe adverse. Ses relances étaient hasardeuses, tout comme ses interventions défensives. Un match à oublier.

Kolo (2) : Excellent depuis son arrivée dans le Forez, le joueur prêté par les Tigres était à côté de la plaque ce soir et s'est littéralement fait mangé par les attaquants adverses.

Polomat (3) : Il n'a joué qu'une mi-temps et était clairement fébrile sur le plan défensif. Remplacé par KMP (3,5) qui, mis à part son but, s'est montré absolument inoffensif, lent et fébrile en défense.

Diousse (1,5) : Le jeune sénégalais était tous simplement perdu sur le terrain. Remplacé à la mi-temps par Khazri (4) qui a montré de la bonne volonté, mais clairement pas assez pour gagner un match.

M'Vila (2) : Le métronome stéphanois à perdu son sang froid et n'a pas réussi à organiser correctement le jeu des verts ce soir. Souvent agacé, il a perdu de nombreux ballons et n'a pas apporté un soutien solide à la défense comme il en a l'habitude.

Cabella (1) : Si il ne joue pas plus haut, il faut clairement songer a le mettre sur le banc. Recruté comme "star" du mercato d'été, l'ancien marseillais n'y arrive pas depuis le début de la saison. Il s'entête à jouer comme n°8 voir n°6 sur le terrain, mais c'est clairement pas là qu'il est efficace. Comment expliquer que le milieu offensif se retrouve aux côtés des défenseurs centraux alors que l'équipe perd 5-1... Oui, il y a quelques gestes techniques, mais ils n'ont pour seul objectif que de mener à une passe en retrait inutile. On dirait que le joueur a la consigne de ne jamais jouer vers l'avant et de toujours privilégier les passes en retrait. Sa prestation a été nulle, et je reste le premier à dire que je croit en lui, redresse la barre RC7...

Diony (4) : Un but et une passe décisive pour l'ancien dijonnais, mais cela ne suffit clairement pas dans cette rencontre. Trop maladroit, il semble parfois perdu dans ses intentions offensives et trop souvent statique.

Salibur (5) : A mes yeux le seul vert qui mérite la moyenne dans ce match, et encore... Il a tenté des frappes, il a tenté de déborder, il a tenté de mettre du rythme dans le jeu et du mouvement sur le plan offensif.

Beric (-) : Quasiment impossible de noter sa prestation. Le slovène a essayé de décrocher à de nombreuses reprises, mais sont rôle d'attaquant défensif voir pivot n'était clairement pas approprié à ce type de rencontres et surtout au scénario qui s'est produit. Il marque tout de même un but sur l'un des seuls ballons intéressant qu'il a eu durant tout le match.

P
Peuple Vert

GRATUIT
VOIR