29 février 2024
Peuple-Vert.fr – Foot – ASSE – Actualité Live
Actualité

Bulletin de notes : 11 matchs, 0 victoires #ASSESCO

Rachid ALIOUI of Angers SCO and Mickael NADE of AS Saint Etienne (ASSE) during the Ligue 1 Uber Eats match between Saint Etienne and Angers at Stade Geoffroy-Guichard on October 22, 2021 in Saint-Etienne, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport) - Stade Geoffroy-Guichard - Saint Etienne (France)

L'ASSE a réussi à égaliser à la dernière minute (Khazri 60', Nadé 94' [2-2] Traoré 28', Fulgini 56'), contre une équipe angevine dominée, dans le jeu, tout le long de la rencontre.

Les TOPS :

-Wahbi Khazri : Le Tunisien est l'homme fort des verts depuis le début de la saison. Au-delà de son rôle de leader sur le terrain, il a surtout réveillé son équipe grâce à un très bon coup franc. Sur le terrain, il fait les efforts, il est positif, il tente. Si l'ASSE parvient à se maintenir, il faudra dire un grand merci à Khazri.

-Mickaël Nadé : Rentré à la mi-temps pour suppléer Moukoudi, blessé, le joueur formé au club s'est montré à son aise défensivement et s'est offert un premier but primordial. Alors qu'il n'avait pas rassuré sur ses dernières sorties, le joueur prêté à QRM la saison dernière prend une bonne dose de confiance, ça ne peut qu'être positif.

-La prestation en général : Ce n'est pas la première fois que l'ASSE domine un match sans réussir à s'imposer, mais ce soir, les verts auraient mérité de prendre les trois points. Relâchés positivement, ils ont dominé dans le jeu et ont proposé de belles phases offensives. C'est le genre de prestation qui donne envie de garder espoir.

 

Les FLOPS :

-La fébrilité défensive : Comment ne pas être frustré lorsque l'équipe adverse marque sur ses deux seules occasions... Malheureusement, le mal est dans les têtes des joueurs, ils ont peur et dès qu'un ballon entre dans la surface, c'est la terreur. Il faut se rassurer, être concentré, car il y a de la qualité défensive dans l'effectif. En dehors des deux occasions amenant au but, la défense verte a été presque irréprochable.

-Le manque de réalisme : Comme d'habitude, les Stéphanois n'arrivent pas à conclure leurs occasions. Comme pour les défenseurs, dès qu'ils entrent dans la surface adverse, c'est la terreur, c'est le fouillis. Il manque un 9, Ramirez n'a pas le droit de jouer tant que Puel est sur le banc, et Krasso n'arrive pas à être décisif. C'est tellement frustrant...

-L'entrée de Bouanga : Même s'il n'a pu jouer qu'une vingtaine de minutes, il n'a pas réussi à faire la différence, là où les autres entrants se sont tous montrés à leur aise. Le Gabonais ne semble pas concerné, presque décroché des enjeux qui se jouent au club actuellement. Qu'il se réveille et mette des buts, se bouchant les oreilles à chaque célébration.

 

Les NOTES :

Bajic (4); Maçon (6) remplacé à la 73' par Bouanga (-); Moukoudi (5) remplacé à la 45' par Nadé (8); Sow (5); Camara (6); Neyou (5) remplacé à la 82' par Aouchiche (-); Gourna (5); Moueffek (6) remplacé à la 58' par Nordin (-); Boudebouz (6); Krasso (4) remplacé à la 58' par Hamouma (-); Khazri (8)

 

P
Peuple Vert

GRATUIT
VOIR