29 septembre 2022
Actualité

đŸ€  "Rompre dĂ©finitivement avec ces joueurs marquĂ©s par le sceau de la descente !"

70 Adil AOUCHICHE (asse) during the Ligue 2 BKT match between Dijon and Saint Etienne at Stade Gaston Gerard on July 30, 2022 in Dijon, France. (Photo by Vincent Poyer/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon sport

QUAND LA DIALYSE EST INCOMPLÈTE

 

"Paraßt que ça existe le scorbut des ùmes. Quand on s'étiole, par manque de subsistance à l'intérieur." Léna - Virginie Deloffre

 

The Final Countdown de Micheline (de la compta) : Mise Ă  jour 07.08.22 – OPÉRATION MAINTIEN – 42 POINTS - « En beh mes agnelets, on n’a pas le cul sorti des ronces. DĂ©jĂ  que quand on avait un nombre de points supĂ©rieur Ă  zĂ©ro, tout le monde nous prenait pour des truites. Alors lĂ , avec notre score nĂ©gatif 
. Allez Boulou, remets-moi un pastis. Double et sans eau. Â»

 

Salut Les Groupies

J'espĂ©rais que nos Verts, contre NĂźmes, allaient fĂȘter dignement les vacances (mĂ©ritĂ©es) du cowboy @JossRandall42. Et ben 
. Encore un coup des pets dans l’eau !! Oh, remarquez que j’ai l’humilitĂ© chevillĂ©e au corps (Non, Le Hool’s, non 
. l’HumilitĂ©, c’est pas quand il y a des infiltrations !!) : aprĂšs le pauvre match Ă  Dijon, je ne m’attendais pas dĂšs cette fois – et tout d’un coup - Ă  une partie en mode « Champagne & Fraises en bord de piscine ». Mais de lĂ  Ă  ne pas parvenir Ă  battre Ă  la piaule de trĂšs faibles Crocos aux dents limĂ©es, avouez qu’il y a de quoi se l’exposer au Grand Palais pour la Biennale des joailliers ! Si on aura quand mĂȘme notĂ© un (trĂšs lĂ©ger) mieux par rapport au match 1, l’indigence offensive de l’équipe effraie, de mĂȘme que, encore et toujours, l’absence d’implication des Ă©lĂ©ments de la « gĂ©nĂ©ration d’avant ». VoilĂ  qui ne fait guĂšre nos affaires, car si les problĂšmes sont clairement identifiĂ©s, les solutions tardent Ă  venir alors que le compteur lui, tourne (Hein, Micheline ???). Sans compter qu’à ce rythme-lĂ , Ă  voir les matchs devant la TV (mĂȘme ceux Ă  GG â˜č) et Ă  devoir occuper mes mi-temps Ă  me calmer les angoisses en me baffrant de Fraises Tagada (les rouge, Ă©videmment, les vraies, les originales, pas les « Pink » pour les filles !! 😊), je ne vais pas tarder Ă  ressembler Ă  une sorte de KHAZRI qui revient de vacances.

UN PEU MIEUX. MAIS VRAIMENT JUSTE UN PEU, ALORS


J’avais passĂ© l’intĂ©gralitĂ© du premier match contre DFCO Ă  bĂąiller comme si je lisais du Corneille. Cette fois-ci, un peu moins, mais pas bien loin. Si l’impression globale reste meilleure, « l’inutilitĂ© absolue Â» du projet de jeu proposĂ© saute aux mirettes ! Sans compter qu’il faut nuancer ça Ă  l’aune de la mĂ©diocritĂ© adverse ! 70% de possession de balle, mais pour en faire quoi, au juste ? Rien. Un match apathique. Alors je sais bien que l’apathie vient en mangeant (sic), mais lĂ  on commence Ă  avoir les crocs, non ? L’absence de vitesse dans toutes les lignes, de verticalitĂ©, et de talent et d’imagination dans les 30 derniers mĂštres, pour les rares fois oĂč on s’y est prĂ©sentĂ©s, sont juste flagrantes.
Évidente aussi la « transparence Â» dans le jeu et dans l’implication d’une nouvelle brochette de « partants potentiels Â». Comme sur la plancha, C’EST_MON_FILS_MA_BATLLÈS les fait cuire par « rotation Â» de 3 ou 4. Histoire qu’ils soient juste dorĂ©s Ă  point pour qu’un autre club veuille les manger ?... VoilĂ  une idĂ©e qui est d’un strabisme convergent (c’est-Ă -dire louche). Peut-ĂȘtre qu’il n’a pas le choix. Ou qu’il a des « consignes Â» venant de plus haut pour une mise en vitrine avant soldes d’étĂ© ? Cette fois c’était 4 nouveaux. Pas plus de rĂ©sultat. EEG plat.
Si je dois rester positif, je dirais qu’un ou deux ont surnagĂ©. GIRAUDON_PÉRIGNON (tribute to mon MarĂ©chal_des_logis_chef @bruyas19), que j’ai trouvĂ© propre et sĂ»r. Plus Ă  l’aise apparemment dans une dĂ©fense Ă  4. Tiens, par « contraste Â», ça met en avant toutes les 
 limites de NADÉ_RÉTRO_SATANAS juste Ă  cĂŽtĂ© de lui. Et dire que l’an dernier, il Ă©tait probablement notre meilleur et plus rĂ©gulier DC. Comme quoi, hein, ça dĂ©pend toujours de Ă  cĂŽtĂ© de qui tu joues !! Le chat est le tigre du rat. Etc. Ça renvoie au concept « Tintin et Milou Â» dĂ©veloppĂ© en son temps par @danielriolo pour VARANE et RAMOS (toutes choses n’étant Ă©videmment pas Ă©gales par ailleurs). D’ailleurs vous connaissez la diffĂ©rence qu’il y a entre Tintin et Milou ? Ben Milou, lui, il n’a pas de chien. đŸ˜ƒ.
J’aime Ă©galement assez BOB_LOBRY_COLEUR (un chaleureux merci Ă  @PetitBenj & @beauchib Lulu Mettomo qui me l’ont prĂȘtĂ©e celle-ci, mais dĂ©pĂȘchez-vous de la lire, il faut que je la leur rende). Il s’est Ă©teint en 2Ăšme, mais l’activitĂ© du garçon en premiĂšre, qu’on voyait un peu partout, son QI foot et la qualitĂ© de ses transmissions pourraient ĂȘtre une des bonnes surprises de la saison. Un des rares peut-ĂȘtre ?
Enfin, et c’est assez nouveau, on a Ă©tĂ© bons et dangereux dans les tirs de loin (CAFARO_DES_TEMPS_MODERNES, SILVA_OH_GABY_FAUT_PAS_M'LAISSER_TOUT_SEUL_LA_NUIT, LA_LÉGENDE_DE_JIMMY_GIRAUDON). C’est bien. Et en mĂȘme temps ça veut aussi dire que tu n’arrives pas Ă  construire des choses intelligentes par le jeu dans les derniers 30m. CQFD.
Pour le reste, et en dehors des « partants Â» dont je reparle ci-dessous, les autres ont Ă©tĂ© moyens. Juste moyens.

LA DIALYSE EST INCOMPLÈTE. ATTENTION AU SCORE-BUT !

Lors de la premiĂšre chronique de la saison, j’avais parlĂ© de ces joueurs qui sentent l’échec pour y avoir contribuĂ©, pas motivĂ©s, qui veulent partir. LOLO_BATLLÈS_PAS_FAIRE aussi. Cause Ă  effets ? Deux ont dĂ©jĂ  quittĂ© le bateau. DANS_BOUANGA_Y_A_DE_L’EAU parti surfer en Californie, et C’EST_DOUX_YOUSSOUF, rĂ©cupĂ©rĂ© par nos amis Portugais (c’est gentil d’ĂȘtre velu). Mais il en reste tant 
. Tant 
 Et on sent bien que personne n’est Ă  l’aise avec ça, qu’il faut rompre dĂ©finitivement et drastiquement avec (tous) ces joueurs qui sont marquĂ©s au sceau de la descente infernale de ces trois derniĂšres annĂ©es. L’histoire est finie pour eux et pour nous.
Samedi c’était au tour de NEYOU_NEYOU_NEYOU_SAINT_TROPEZ d’ĂȘtre pris en flagrant du canapĂ© (ou en flagrant du lit si tu prĂ©fĂšres) de fainĂ©antise et non-motivation affichĂ©e. Comme sur ce premier but oĂč il ne fait pas l’effort nĂ©cessaire pour fermer l’espace. Ah l’effort 
 VoilĂ  un concept qui parait bien lointain pour certains. Et je ne cite pas les nombreuse pertes de balles, les ralentissements de jeu 
Ensuite on a eu aussi ADIL_POIS_CHICHE, alias ‘cuisses de grenouilles’ comme l’appelle mon PabloE AriĂ©geois. Alors lui c’est presque pire car sur le terrain, il ne nous a presque rien montrĂ©, si ce n’est une vraie incapacitĂ© Ă  donner de la vitesse au jeu (lĂ  oĂč on l’attend pourtant) et une implication globale qu’on qualifiera pudiquement de « peu lisible Â». Mais alors en plus, il essaye de nous expliquer par voie de presse qu’il faut qu’on soit « rassurĂ©s Â» car « oui son implication est intacte Â». Une ruse qui ne vaut pas un Sioux. De qui se moque-t-on ?
A un degrĂ© moindre, on au aussi le fantĂŽme SERGI_PALENCIA_GARS, dont l’apport fut aussi visible qu’un doigt d’honneur dans une moufle. Et, mĂȘme si ce fut loin d’ĂȘtre son pire match sous le maillot vert, mais pour l’ensemble de son Ɠuvre, GABRIEL_SILVA_COMME_J’TE_POUSSE. HonnĂȘtement, je l’ai vu faire bien pire que samedi. Mais si l’idĂ©e – Ă  terme – est de retrouver un systĂšme Ă  3 derriĂšre avec des « moteurs Â» sur les cĂŽtĂ©s, ça va assurĂ©ment plutĂŽt se terminer en SILVA_PAS_Y_ARRIVER.

A lire Ă©galement :  📊 #ASSENO : Des Verts d'une stĂ©rilitĂ© implacable !

Et puis il y en a encore d’autres dans les cartons. D’autres brochettes qu’on n’a pas encore vu rîtir sur la plancha.
Il faut tourner cette page, rapidement et dĂ©finitivement avec toute cette partie d’effectif qui est « Â« malade de l’échec Â». J’en parlais aujourd’hui avec mon @pguillou42. Et ça nous rappelait le scorbut au temps des Pirates (aussi appelĂ©s Corsaires, ou Flibustiers selon les mers sur lesquelles ils naviguaient). De nombreux marins Ă©taient frappĂ©s de cette maladie qui par carence de Vitamine C au cours des longs voyages, leur faisait tomber les dents d’abord, perdre la vie ensuite. Et bien vous vous souvenez de ce que faisaient les Pirates pour les malades les plus avancĂ©s ? Oui. Ils les balançaient Ă  la baille.
Alors sans allez jusque-lĂ , si notre #ASSE veut au contraire se remettre Ă  rĂȘver de Score-Buts, il est urgent que tous ces malades aillent se soigner ailleurs avec un nouveau contrat, ce qui ouvrira la porte Ă  la finalisation du nĂ©cessaire renouvellement du sang.
Pour le moment, la dialyse a commencé. Mais elle est incomplÚte.

LE TRAIN SIFFLERA (MOINS) TROIS FOIS

Ça fait donc deux conf de presse d’aprĂšs-match que notre LOLO_BATLLÈS_PAS_FAIRE se cogne. À chaque fois, il a la frime dĂ©concertĂ©e du mec en proie Ă  une grande dĂ©bĂącle intestinale et qui dĂ©couvre au dernier moment que le distributeur de PQ est vide. Mais s’il y a bien un truc Ă  peu prĂšs rassurant dans notre marasme, c’est que le Capitaine du rafiot est 100% lucide dans ses analyses. Moi j’aime bien. N’étant pas Suisse (Salut Ă  ma Triplette @Guiom_42530), il n’essaye pas de nous faire prendre l’HelvĂ©tie pour des gens ternes.
Et mĂȘme, en l’écoutant, je suis prĂȘt Ă  vous parier un casse-tĂȘte chinois contre un Castel normand que d’ici fin aoĂ»t l’équipe aura beaucoup changĂ©, aura probablement une tout autre gueule, et que ça pourrait « mĂȘme Â» finir par marcher. Car jusqu’ici les choix sont bons.
Bien sĂ»r, il manque encore 5 ou 6 joueurs, au moins, dont une bonne partie pour l’animation offensive en ligne avec sa façon de voir le foot. Mais le dĂ©graissage en cours ouvrira des portes.
En revanche ce qui peut ĂȘtre un peu inquiĂ©tant (en tout cas ma Micheline, ça l’inquiĂšte grave, ça !!) c’est le timing. Fin aoĂ»t, il y aura dĂ©jĂ  eu des matchs de jouĂ©s, des points pas forcĂ©ment pris (dĂ©jĂ  5 en deux matchs de laissĂ©s en route). Et si les recrues du renouveau arrivent fin aoĂ»t, il faut aussi le temps de les intĂ©grer dans le collectif, dans le projet de jeu, etc. Je crains qu’on n’en voie les effets qu’à compter de dĂ©but octobre (c’est symbolique, c’est la date de notre retour Ă  GG pour fĂȘter ça !!).
EspĂ©rons alors qu’à cette date, le train ne sera pas dĂ©jĂ  trop loin pour monter dedans, ce train qu’on nous a obligĂ©s Ă  regarder partir en attendant -3 minutes sur le quai avant de pouvoir lui courir aprĂšs.

LA COMPLAINTE DES NOUVEAUX ANCIENS FUMIERS

Salut mon Chafouin !!! Alors, ça biche ? Ta nouvelle vie de salariĂ© temporaire de John SEXTOY, tout va bien ? Je ne te cache pas que cette annĂ©e, je vais suivre les pĂ©rĂ©grinations de tes sales gosses d’un peu plus loin que d’ordinaire. Tu sais, la L2 c’est loin 

Mais rassure-toi, je ferais en sorte de ne pas ĂȘtre larguĂ© et prendrai les mesures pour qu’on me mettre au courant (comme disait le condamnĂ© Ă  la chaise Ă©lectrique).
Par exemple, j’ai vu que pendant l’intersaison, tu avais fait revenir toutes les anciennes gloires pour alimenter ton « ADN PROJECT Â» ! Alors si tu veux mon avis, c’est une idĂ©e aussi sotte que grenue. Tu sais bien que se remettre avec ses ex, ça marche rarement.
Heureusement, je vois qu’il y a des « piliers Â» indĂ©fectibles sur lesquels tu peux continuer Ă  t’appuyer, et ça, ce sont des bases solides et durables. Par exemple, LOPES, il est toujours aussi con et dangereux. Valeur sĂ»re. Mais finalement ça marchera peut-ĂȘtre ton affaire, puisque mĂȘme LACAGETTE n’a visiblement pas perdu son esprit rĂ©solument tordu. Sa stratĂ©gie, visible comme un gros nez rouge au milieu de la figure de Sidney GOVOU en sortie de boĂźte, visant Ă  faire dĂ©goupiller mon MOLLETS_DE_POULE, a parfaitement bien fonctionnĂ© !! vous n’ĂȘtes quand mĂȘme pas trĂšs charitables, Ă  Lyon. Pour la premiĂšre fois depuis 5 ans qu’il Ă©tait titu, et en mĂȘme temps lancĂ© pour faire un match complet sans blessure !!!!! C’est moche.

P