21 mars 2023
Peuple-Vert.fr РFoot РASSE РActualit̩
Actualité

🔎 L’ASSE construit-elle pour la saison prochaine en parallèle de sa mission maintien ?

Equipe de football de Saint-Etienne ASSE during the Ligue 2 BKT match between Chamois Niortais and Association Sportive de Saint-Etienne at Stade Rene Gaillard on January 16, 2023 in Niort, France. (Photo by Gwendoline Le Goff/FEP/Icon Sport)

Suite à une saison 2021-2022 cataclysmique, les Verts ont retrouvé l’antichambre de la Ligue 1 qu’ils avaient quitté en 2004 sous l’égide de Frédéric Antonetti. En raison de ce bouleversement dans le paysage du football français, le club s’est lancé dans un nouveau projet, avec à sa tête, le coach Batlles.

Un projet sur deux ans

Dès son retour au sein de la Maison Verte, Laurent Batlles n’a eu de cesse de répéter que son projet courait sur deux ans. Dans l’un des pires contextes que le club ait connu dans sa prestigieuse histoire, il convenait effectivement de laver les têtes et d’éviter la précipitation.

Les résultats du début de saison ont rapidement donné raison au nouvel entraîneur stéphanois, avec une phase aller rappelant sensiblement la saison passée conclue par une descente à l’échelon inférieur. Effectivement, après 19 rencontres, les Stéphanois pointent à une inquiétante 18ème place, avec trois points de retard sur le maintien.

Il est effectivement cohérent qu’un projet de jeu aussi ambitieux que celui de Laurent Batlles prenne du temps avant de réellement se mettre en place. Il est nécessaire que les joueurs puissent s’imprégner de la tactique et prennent le temps de parfaitement se connaître, notamment dans le cas de l'ASSE où l'effectif a été remodelé en quasi-totalité lors de l’intersaison.

Un mercato estival agité

En effet, le club s’est débarrassé de la majorité des joueurs ayant connu la descente en Ligue 2. Denis Bouanga, Wahbi Khazri, Arnaud Nordin, Timothée Kolodziejczak, Yvan Neyou et consorts ont vogué vers d’autres horizons, l’idée principale étant de parvenir à tourner la page d’un épisode douloureux pour tous les amoureux des Verts.

En guise de remplacement, la Direction stéphanoise a pu compter sur plusieurs renforts : Chambost, Briançon, Giraudon, Cafaro, Lobry, Pintor, Bouchouari, Dreyer, Wadji, Pétrot et Monconduit sont venus renforcer les rangs de l’équipe professionnelle.

Malgré un recrutement pléthorique, peu de joueurs ont donné entière satisfaction. Parmi eux ressortent Benjamin Bouchouari, Victor Lobry ou encore Anthony Briançon. Pour le reste, le travail a dû être repris à zéro lors du mercato hivernal afin de combler les différents manques.

Rebelote en janvier

Cette fois-ci, la direction a décidé de mettre la main au porte-monnaie. Finis les paris douteux, il est temps de se donner les moyens de sortir de cette situation dans laquelle le club est embourbé depuis le départ de Jean-Louis Gasset (peut-être même de Christophe Galtier).

Pour ce faire, Gaëtan Charbonnier, Dennis Appiah, Gautier Larsonneur, Kader Bamba et Niels Nkounkou sont venus renforcer les rangs stéphanois. De plus, Lamine Fomba devrait être la sixième recrue du mercato hivernal… mais pas la dernière. Effectivement, plusieurs sources attestent d’une probable arrivée d’un ailier droit d’ici le 31 janvier à 23h. De plus, nous pouvons noter que le club a évité au maximum les prêts lors de ce mercato.

A lire également :  📻📺 : Tous les médias pour regarder ou suivre ASSE - Sochaux !

A l’exception de Bamba, Nkounkou et de Charbonnier (qui disposerait d’une clause de prolongation en cas de maintien), les nouvelles recrues ont paraphé un contrat de plusieurs saisons, signe de leur implication à long terme au sein du nouveau projet stéphanois.

De plus, l’état-major a ciblé des profils qui pour la plupart disposent d’une solide expérience du football professionnel, aussi bien en Ligue 1 qu’en Ligue 2. Par-dessus tout, les divers profils attirés lors de cette fenêtre de transferts semblent avoir un dénominateur commun : leur cohérence avec le système de jeu souhaité par le staff ligérien.

Des fins de contrat

Outre les retours de prêt (Cafaro, Bamba, Nkounkou) et le cas particulier de Gaëtan Charbonnier qui pourrait bien rempiler en cas de maintien, le club ne sera pas confronté à une perte conséquente de joueurs en fin de contrats. Parmi les titulaires, seul Jean-Philippe Krasso, pour qui le club a entrepris des discussions pour une prolongation, est concerné. De quoi repartir sur une base solide la saison prochaine ? L’avenir nous le dira…

En sus des joueurs précédemment cités, Palencia, Namri, Saban, Ab. Sidibé et Calodat seront également en contrat en fin de saison.

Jean Philippe KRASSO of Saint Etienne during the Ligue 2 BKT match between Valenciennes and Saint Etienne at Stade du Hainaut on August 27, 2022 in Valenciennes, France. (Photo by Franco Arland/Icon Sport)

Un maintien à assurer en priorité

Le club a beau vouloir capitaliser pour la saison prochaine, la priorité se trouve dans le maintien. Malgré une première partie de janvier plus joyeuse que les mois derniers, l’ASSE se doit de prendre impérativement des points. Effectivement, le projet mis en place serait caduc dans le cas où le club ne se maintiendrait pas en ligue 2 à l'issue de cette saison. De plus, il convient de rappeler que la position de Laurent Batlles a récemment été fragilisée en interne. Une éviction du tacticien viendrait remettre en cause l’entièreté des démarches mises en place depuis l'été 2022.

L’ASSE parviendra-t-elle à se maintenir et à repartir sur de bonnes bases la saison prochaine, malgré un début de saison catastrophique ? Début de réponse demain soir, après la rencontre face à Sochaux…

Article écrit par Cédric D

error: Ce contenu est protégé !!
P