24 avril 2024
Peuple-Vert.fr – Foot – ASSE – Actualité Live
A la Une

🎙️ Appiah : « Un très beau challenge à relever »

Dennis Appiah s'est engagé chez les Verts ce mardi. Après avoir déjà pu s'entrainer plusieurs fois avec ses nouveaux coéquipiers, il a été officiellement présenté aux médias ce vendredi midi. Le défenseur polyvalent de 30 ans arrive, déterminé à aider le club à relever la tête, convaincu que le groupe est de bonne qualité.

« Je ne mets pas les pieds dans une situation facile »

« Forcément j’ai eu une grosse réflexion par rapport à ça (venir chez le dernier de L2). C’est vrai que je ne mets pas les pieds dans une situation facile. Mais en même temps c’est un très beau challenge à relever. Je pense que le club n’est pas à sa place. J’ai eu l’occasion de regarder quelques matchs aussi et j’ai vu que l’équipe a parfois joué de malchance sur certains matchs aussi où on avait l’impression qu’ils dominaient, on ne savait pas trop comment ils pouvaient perdre le match et finalement ça arrivait. Je viens ici pour aider l’équipe, juste amener ce que je sais faire. Je ne suis pas le sauveur de cette équipe, loin de là, mais je veux ramener ce que je sais faire, prendre du plaisir. Et si je suis là, c’est que je suis persuadé qu’on peut faire beaucoup mieux et notamment sortir de cette situation. »

 

« J’ai senti qu’on me voulait vraiment. Que j’avais une place dans cette équipe, que si j’y arrive, à prendre une place importante dans cette équipe. C’est ce que je voulais aussi. J’ai pu regarder les équipes du coach jouer, c’est des équipes qui jouent assez bien au ballon, qui sont capables de jouer à 2 derrière etc… qui aiment avoir le monopole et dominer. C’est quelque chose d’intéressant aussi, de voir autre chose, une autre façon de travailler différemment. L’occasion de voir autre chose aussi, j’étais en fin de contrat avec Nantes, ça allait sans doute s’arrêter en juin, l’occasion s’est présentée et j’ai sauté dessus. »

Pour Appiah, le problème est au niveau mental et pas au niveau footballistique

Sur la découverte du groupe : « C’est ce que j’avais vu aussi pendant les matchs, c’est des joueurs qui savent jouer au foot, au ballon. Je pense que ça n’est pas le problème de l’équipe en ce moment. La qualité est là. Voilà une descente forcément ça fait mal mentalement, c’est difficile avec tout ce que ça entraine et puis quand on ne gagne pas les matchs au départ, forcément il y a un peu de pression derrière avec tout ce que ça entraine aussi à Sainté. On perd un peu de confiance aussi et les résultats négatifs s’enchainent. Donc il faut essayer de couper ces résultats négatifs et après je pense que la confiance va revenir et vous verrez la qualité de tous les joueurs qu’il y a ici. »

« Non je ne connaissais pas de joueur personnellement ici. Je les ai vu jouer. »

Le nouveau défenseur des Verts veut faire revenir les supporters au stade

« C’est un grand club du football français quand même. Quand on vient à Sainté, on ne vient pas dans un petit club. C’est un club structuré, qui a une grosse place dans le football français. De belles installations aussi. Ça représente quelque chose, c’est toujours un club très médiatisé aussi. »

Sur les appels au boycott : «  Ça peut se comprendre avec les mauvais résultats. On respecte les décisions des gens. Nous on est là pour jouer. Et forcément si on a des résultats positifs et si on est capable de bien jouer, je pense que les supporters reviendront et seront derrière nous. Après on peut comprendre le fait qu’ils soient un peu fâché. Mais voilà c’est à nous de faire le boulot et on sera d’autant plus satisfait s’ils sont là pour nous soutenir après derrière »

Roland ROMEYER (President Saint-Etienne ASSE) - Bernard CAIAZZO (President Saint-Etienne ASSE) during the Ligue 2 BKT match between Saint-Etienne and Rodez at Stade Geoffroy-Guichard on November 12, 2022 in Saint-Etienne, France. (Photo by Alexandre Dimou/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon sport

Sur son caractère : « À Nantes quand je suis parti ils m’appelaient tous « le grand frère ». Disons que je ne suis pas forcément le gars qui va parler fort et devant tout le monde même si je suis capable de le faire. Mais en tout cas à Nantes j’avais plus la particularité d’aller parler avec tout le monde, d’être bien avec tout le monde. »

crédit photo : ASSE.fr

P
Peuple Vert

GRATUIT
VOIR