28 juin 2022
Actualité

Un match à 40 millions ?

28 Zaydou YOUSSOUF (asse) during the Playoff Down Ligue 1 Uber Eats match between Auxerre and Saint Etienne at Abbe-Deschamp Stadium on May 26, 2022 in Auxerre, France. (Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon sport

Le match de ce soir est d'une importance capitale. En effet, les stéphanois sont à un instant importantissime de leur histoire. Le maintien doit absolument être obtenu pour une équipe qui aura souffert et fait souffert ses supporters tout au long de la saison. Sportivement, la descente en deuxième division serait catastrophique mais il le serait également financièrement. Explications.

Il est fréquent de lire qu'une descente en ligue 2 pourrait permettre au club de "repartir sur un bon pied", de "se reconstruire". C'est surtout une catastrophe économique. Au-delà de cette chute, c'est tout un effectif qu'il faudra remodeler. Pour reconstruire l'effectif, il faudra des moyens financiers pour avoir de l'ambition. Le match de demain est évalué à une perte probable de 40 millions, alors c'est toujours bien de "descendre en ligue 2 pour reconstruire" ?

S'asseoir sur 40 millions ?

Selon les informations de l'Equipe, c'est près de 40 millions que le club pourrait perdre avec une descente. Tout d'abord, le club devrait s'asseoir sur la deuxième part promis par la nouvelle société commerciale de la LFP. L'AS Saint-Etienne touchera 16.5M en juin 2022 et touchera à nouveau cette somme en juin 2023... si elle est toujours en ligue 1 ! Enfin, la seconde partie des pertes serait dans les droits TV, sponsoring, billetterie ou encore merchandising. En tout et pour tout le club verrait une perte de 40 millions soit la moitié de son budget prévisionnel cette saison.

A lire également :  Formation N3 : la der' à domicile a rendu son verdict !

La dernière pour beaucoup ?

L'effectif de l'équipe s'inscrit encore en pointillé pour quelques heures. Une fois la sentence de cette saison tombée, il sera temps pour le board de préparer l'effectif de la saison prochaine. Un effectif qui sera bien différent en fonction de la division dans laquelle il évoluera. Au-delà des joueurs en fin de contrat (Khazri, Hamouma, Boudebouz, Kolo, Trauco, Crivelli, Bernardoni, Sacko...), nombreux sont ceux qui vivraient mal d'évoluer en ligue 2. Plusieurs joueurs avec une certaine valeur marchande sont en fin de contrat en 2023. Youssouf, Bouanga, Aouchiche pourraient être sur le départ pour ne pas partir libres. Une dernière à Geoffroy Guichard pour beaucoup d'entre eux. Dire aurevoir avec soulagement ? C'est le souhait de tous !

Pour conclure, le match de ce sport conditionnera l'avenir de l'AS Saint-Etienne. Le club est capable d'assumer financièrement une descente en ligue 2 même si elle obligera des licenciements et une réorganisation. Toutefois, le maintien permettrait d'offrir du répit à un club qui en a besoin, en attendant une potentielle vente ?

P