28 février 2024
Peuple-Vert.fr – Foot – ASSE – Actualité Live
A la Une

Un dispositif exceptionnel mis en place pour Troyes-ASSE

07 Thomas MONCONDUIT (asse) - Pierre LEGAT (ARBITRE) during the Ligue 2 BKT match between Saint Etienne and Grenoble at Stade Geoffroy-Guichard on August 5, 2023 in Saint-Etienne, France. (Photo by Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport)

L'ASSE va affronter Troyes ce samedi à 15h dans le cadre de la 9ème journée de championnat de Ligue 2. Une rencontre qui aura les honneurs de BeIN Sports et qui nous plongera dans l'intimité des échanges entre les acteurs de la rencontre.

Depuis le début de la saison, l'ASSE et de nombreux clubs de Ligue 2 ont subi quelques décisions arbitrales parfois inexplicables et surtout incompréhensibles pour les acteurs et le grand public. L'arbitrage français a décidé de se diriger vers la transparence et le dialogue.

En août dernier dans le journal L'Equipe, Stéphane Lannoy, responsable de l'arbitrage français, donnait la tendance concernant la direction qu'il souhaitait que les hommes en noir prennent afin de clarifier leur rôle et leurs décisions :
"En fonction des événements, il nous paraît important qu'un représentant de l'arbitrage apporte ponctuellement des explications techniques pour justifier une décision ou reconnaître une erreur éventuelle. Le modèle retenu, c'est de faire une petite vidéo explicative qui serait mise en ligne sur le site de la FFF pour le grand public. La récurrence des interventions n'est pas encore figée, cela dépendra de l'actualité. Si d'aventure, il y a une situation extraordinaire ou intéressante à ressortir d'une journée de Championnat, elle fera l'objet d'une intervention. Le but est aussi de répondre aux sollicitations des médias. On pourrait aussi imaginer plusieurs rendez-vous : un point intermédiaire à mi-Championnat, un bilan en fin de saison. On veut que la prise de parole d'un arbitre après un match reste exceptionnelle. Mais à situation exceptionnelle, dispositif exceptionnel."

Des mesures prises à défaut d'avoir l'autorisation par la FIFA de sonoriser les arbitres. En effet, alors que de nombreux acteurs, dont les arbitres, semblent voir d'un bon oeil le fait de diffuser en direct les échanges entre l'arbitre d'une rencontre et les joueurs, la FIFA s'y oppose toujours.

La FIFA fait de la résistance, mais la France va insister !

05 Yoann BARBET (fcgb) - 06 Kevin N'DORAM (fcm) - Pierre LEGAT (arbitre) during the Ligue 2 BKT match between Bordeaux and Metz at Stade Matmut Atlantique on October 8, 2022 in Bordeaux, France. (Photo by Romain Perrocheau/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon sport

L'Ifab, gardien des lois du jeu, a refusé la demande de la France de sonoriser en direct les arbitres cette saison en Ligue 1. Elle avait également refusé lors de la finale de la Coupe de France. Le Comité exécutif de la FFF avait formulé le 19 janvier 2023 une demande auprès de l'International football association Board (Ifab) pour expérimenter la sonorisation en direct des arbitres. À l'époque, Éric Borghini, président de la Commission Fédérale des arbitres à la Fédération française de football, déclarait sur Europe 1 : "Nous sommes déçus, mais pas abattus. On va continuer à faire du lobbying, on ne lâche rien. On a initié toutes les démarches. On respecte l'Ifab, mais on continue le combat."

Ce samedi, les Verts affronteront Troyes. Alors que nous avons l'habitude des micros et caméras immergés dans les vestiaires, BeIN Sports retransmettra la rencontre et équipera M. Legat, arbitre de la rencontre, d'un micro HF. Si les échanges ne seront pas retransmis en direct, ils seront toutefois disponibles sur les réseaux sociaux de la chaîne sportive et seront diffusés lundi soir lors de l'avant match Ajaccio-Bastia, ainsi que mercredi, avant la rencontre ASSE-Dunkerque.

La saison passée, la rencontre Metz-Bordeaux avait notamment fait l'objet d'un tel dispositif.

P
Peuple Vert

GRATUIT
VOIR