6 décembre 2022
Actualité

Transferts frauduleux : La vente peut-elle être compromise ?

Les événements ne cessent de s'enchainer à l'AS Saint-Etienne. Après une descente en ligue 2 suite à une saison cataclysmique, les verts ont voulu rapidement rebondir. La nomination de Laurent Batlles a redonné de l'optimisme aux supporters stéphanois. Néanmoins, une information terrible vient de sortir hier soir sur des transferts frauduleux et fait grandir une inquiétude légitime au peuple vert.

Le transfert d'Aouchiche pose problème

Comme annoncé précédemment, l'ASSE est impliqué dans une affaire de transferts douteux. Le Parisien a affirmé que "deux clubs (Angers et Saint-Etienne) ont été visés par des perquisitions. Ils sont soupçonnés d’entretenir des liens financiers occultes avec ces agents.". Ces deux clubs sont sur le point d'être vendus et auraient volontiers évité que tout cela s'ébruite !

Le journaliste Romain Molina nous offre des précisions sur la situation. Il s'agirait du recrutement d'Adil Aouchiche qui pose problème. En effet, ses agents seraient suivis par la police pour différentes histoires de statut et de blanchiment. Une histoire dont les stéphanois se seraient bien passée. Surtout après une vente qui semble proche !

Une délégation de Blitzer arrive

C'est une nouvelle fois les informations de l'excellent Romain Molina. En effet, il affirme qu'une délégation de David Blitzer arrive cette semaine à Saint-Etienne. Cette dernière aurait pour objectif d'avancer sur le processus de vente. Cette péripétie tombe vraiment mal. Il semblerait toutefois que ce soit davantage les actes des "agents" qui soient visés que les clubs.

L'histoire sera forcément épiée par le clan de l'américain. Toutefois, David Blitzer, en dirigeant réputé du milieu du sport saura rapidement faire un état des lieux de la situation. D'ailleurs, il ont missionné des due dilligences pour éviter d'avoir de mauvaises surprises. Le due diligence désigne un ensemble de vérifications qu'opère un investisseur en vue d'une transaction. Concept anglo-saxon, le due diligence permet à un futur acquéreur de se faire une idée de la situation précise d'une entreprise avant de se prononcer sur son investissement. Cela peut notamment permettre de vérifier la stratégie d'une entreprise, sa situation fiscale, comptable, sociale, environnementale, etc.

L'ASSE se place comme témoin de l'affaire

Suite à l'article du parisien, l'AS Saint-Etienne a tenu à réagir via un communiqué. Dans ce dernier, il se place comme "témoin" de l'affaire. Le club explique qu'il "a remis aux enquêteurs les éléments qu’ils ont sollicités et répondu aux demandes. Le club a été entendu en qualité de témoin sur un dossier en lien avec l’exercice présumé illégal de la profession d’agent de joueur."

Après le ras de marée de réaction qu'a suscité l'information du Parisien, il faut resté très prudent quant aux conclusions que nous pourrions faire. L'ASSE a indiqué se placer en tant que témoin. Nous ne disposons évidemment par de suffisamment d'éléments pour nous faire une idée précise des responsabilités de chacun. Ce sera à la police judiciaire de continuer son enquête.

A lire également :  Mercato : un départ et 3 recrues imminents ?

Toutefois, si l'un des membres du club est reconnu coupable d'être directement impliqué, il pourrait répondre pénalement aux actes qui lui seront reprochés. Mais nous n'en sommes pas là.

Risque faible de voir la vente compromise

Si ce n'est une mauvaise image donnée aux hommes de David Blitzer, les risques de voir la vente capoter à cause de cette affaire semble relativement faible. On remarquera que l'ASSE s'est empressé de communiquer sur son rôle de témoin plutôt qu'indiquer la validation des comptes par la DNCG. Il faut rassurer. Les négociations vont pouvoir se poursuivre dès cette semaine..

Ce que confirme Le Progrès du jour :

" Malgré la descente en Ligue 2 et la perquisition menée, mardi, à L’Etrat, le milliardaire américain David Blitzer est toujours intéressé par le rachat du club stéphanois.

Une délégation américaine est, en effet, attendue ce mercredi au centre sportif Robert-Herbin. Elle sera menée par David Blitzer ou plus vraisemblablement ses représentants. L’intérêt du milliardaire américain pour le club stéphanois ne se dément pas, il remonte à avril 2021 lorsque Roland Romeyer et Bernard Caïazzo avaient fait part de leur volonté de se séparer de l’ASSE. Quatorze mois plus tard, le copropriétaire de Crystal Palace, qui est aussi actionnaire de plusieurs franchises de sports US (basket, hockey, baseball), n’a toujours pas lâché l’affaire. La descente en Ligue 2, les graves incidents qui ont suivi, la perquisition mardi au siège du club n’ont visiblement pas refroidi son enthousiasme. Sinon, il n’enverrait personne à L’Étrat."

Crédit photo : asse.fr

 

P