25 février 2024
Peuple-Vert.fr – Foot – ASSE – Actualité Live
Actualité

Le stade Constant Vanden Stock ne verra pas le 12ème homme stéphanois !

Las de se sentir traités comme du bétail que l'on emmène brouter aux champs, une partie des supporters stéphanois qui avaient pourtant obtenu que la tribune visiteur passe de 600 à 1000 places, ne se rendra pas à Anderlecht. Il s'agit des Magic Fans et de l'USS.

Le communiqué des Magic Fans

BOYCOTT DU DÉPLACEMENT A ANDERLECHT
Ce dernier déplacement des poules d'Europa League en terre belge devait être une fête, avec en prime l'enjeu de terminer 1er de notre groupe. Malheureusement, nous avons été contraints de prendre la décision de boycotter ce match. La faute d'abord à une organisation catastrophique par les autorités belges. Un déplacement européen se prépare plusieurs semaines à l'avance, que ce soit pour le groupe avec la réservation des bus ou pour les supporters qui doivent poser leurs jours de congés. Or, les pouvoirs publics belges nous ont informé des conditions encadrant le déplacement seulement quelques jours avant le match. Les restrictions sont nombreuses et bien trop contraignantes : interdiction du centre-ville de Bruxelles, obligation de venir en bus avec la délivrance de contremarques au péage, noms et prénoms des supporters effectuant le déplacement, et pour couronner cette hystérie sécuritaire, les heures d'arrivée des personnes venant en avion ainsi que leurs hôtels... Quant au nombre de places allouées, nous avons certes obtenu gain de cause avec l'augmentation de 600 à 1000 places, mais nous l'avons appris seulement 6 jours avant le match ; de plus cette "victoire" n'efface pas les conditions délirantes imposées par les autorités. Effectuer ce déplacement reviendrait à accepter d'être traités comme des sous-citoyens, ce que nous ne pouvons faire, d'autant plus que nous parlons d'un match à l'étranger. La responsabilité de cette situation incombe également en partie à l'Etat français, qui lors du match aller avait imposé aux supporters d'Anderlecht les mêmes conditions liberticides. Nous subissons donc le retour de bâton de la part des autorités belges. Nous espérons que cette décision, prise à contre-coeur, attirera l'attention du monde du football sur le traitement réservé aux supporters français, à l'intérieur et désormais hors de nos frontières. Malgré notre absence, nous espérons que notre équipe défendra nos couleurs avec fierté !

De son côté, l'USS confirme également qu'elle ne se déplacera pas via son compte Twitter

P
Peuple Vert

GRATUIT
VOIR