25 janvier 2022
Actualité

Sablé : "Je n’ai pas envie d’employer des mots qui soient trop forts"

Après la nouvelle défaite de ses joueurs contre Monaco (0-4) ce vendredi soir, Julien Sablé s’est montré très touché par la situation du club en conférence de presse. Le coach des verts à montré son courage et en se présentant devant les journalistes et a tenu à défendre ses joueurs mais aussi son président, Roland Romeyer.

C'est un Julien Sablé très déçu mais qui a tenu à rester digne devant les journalistes. Après cette nouvelle défaite les Verts comptent seulement deux points de plus que Lille, 18e qui se déplace à Dijon ce soir. Le jeune coach Stéphanois a encore une fois tenu à soutenir ses joueurs dont il attend une révolte dès mercredi contre Guingamps pour sortir la tête de l’eau.

"Je n’ai pas envie d’employer des mots qui soient trop forts. C’est dur à vivre en en particulier pour mes joueurs. Ce ne sont jamais des moments faciles. Je suis très triste. On a un match à jouer dans trois jours et il faudra aller au combat, ne pas lâcher, rester digne. C’est ce que j’ai dit à mes joueurs à la mi-temps, qu’après la tempête qu’on est en traverser, quand on va en sortir on sera plus fort. C’est une déception ce soir, c'est sur mais je veux rester mesuré.

Julien Sablé, est également revenu sur l'intervention de son président, Roland Romeyer en cours de match furieux contre le corps arbitral après l’expulsion de Stéphane Ruffier.

"On est des hommes, on vit des émotions, on les vit encore plus intensément à Saint-Etienne. Voilà la pression est forte sur mon président aujourd’hui parce qu’il aime ce club-là. On sait tous qu’il est avant tout supporter. Parfois on s’emporte. Je ne le condamne pas par rapport à ça. Il le fait parce qu’il aime son club et qu’il a envie de réagir. J’espère aussi que la commission sera indulgente vis-à-vis de Stéphane Ruffier qui sur un but hors-jeu est venu parler à l’oreille de l’arbitre. Quand on mange son pain noir, on le mange bien, bien noir ce soir."

Dans une ambiance pesante autour du club, Julien Sablé ne compte pas abandonné. Alors que tous les éléments semblent contre nous depuis quelques semaines (expulsions, huis clos, l'acharnement de certains médias et journalistes...), il paraît maintenant nécessaire que tous le monde, joueurs, staff, dirigeants et supporters fassent front ensemble pour sortir le club de cette situation difficile. Un bon résultat mercredi est impératif pour ramener un peu de sérénité avant la trêve hivernal et calmer les esprits.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Qu'en pensez-vous ? A vous de commenter !x
()
x
P