23 janvier 2022
Actualité

Revelli : "Des gens profitent de notre épopée"

Dans une interview donnée à l'Equipe, Hervé Revelli revient sur l'épopée de l'ASSE et ce qu'il en reste. Il dénonce tout particulièrement ceux qui vont faire des 40 ans de cette finale un événement plus économique qu'autre chose... Mais peut-il en être autrement ?

« On peut raconter tout ce qu’on veut, vouloir tout expliquer, chercher des excuses, avec des poteaux carrés ou ovales, avec l’arbitre, on a joué une finale et on l’a perdue. Une finale, elle est belle uniquement quand on la gagne. On a été accueillis comme des héros à notre retour. Mais à Paris, pas à Saint-Étienne, malheureusement, peste-t-il dans L’Équipe avant de dénoncer tous les profiteurs du système. À l’époque, on représentait le renouveau du football français. Les gens s’identifiaient à nous. Ils ont aimé ce maillot vert, cette équipe, les valeurs qu’elle dégageait. C’était l’apothéose d’une génération. On va bientôt fêter les quarante ans de ce match et on n’a pas fini de le raconter, comme on l’a déjà fait mille fois. C’est très bien d’en parler, mais ça me fatigue déjà que des gens en profitent pour faire de l’argent autour de cet anniversaire ».

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

9 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus voté
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
LABRUTE
LABRUTE
5 juin 2015 12 h 34 min

HÉ! OUI, le merveilleux, l'incomparable, le plus beau public du monde a ZAPPÉ le retour des PERDANTS. 🙂 :mrgreen: 🙄 🙁

tagada
tagada
5 juin 2015 13 h 08 min

Hervé à l'air un peu agacé. Il fait néanmoins preuve de lucidité. Et puis, on risque
de lasser un peu plus encore les esprits critiques avec cette cette célébration.
Trop de nostalgie, de passéisme ! Attention, cela peut être néfaste

LABRUTE
LABRUTE
Répondre à  tagada
5 juin 2015 13 h 55 min

le système capitaliste s'en moque de la nostalgie, il y a du fric à faire, alors on y va. immonde, rien de sacré hormis le pognon, pour ces gens là. 🙁

Governatori.alliance ecologiste independante
Governatori.alliance ecologiste independante
5 juin 2015 14 h 21 min

il ne doit pas parler du vendeur de frites ,j'imagine??
ce qui doit etre le plus fort, c'est la joie et la droiture du jeu du football, et du modele stephanois et du coup, certe il y aurat l'inevitable commerce autours de ça, mais pas que !

LABRUTE
LABRUTE
Répondre à  Governatori.alliance ecologiste independante
5 juin 2015 14 h 42 min

:mrgreen: :mrgreen: encore, encore, Vive la Fifa et Roro pour la droiture. :mrgreen: :mrgreen: et vive la caisse noire :mrgreen: :mrgreen: et vive le jeu « purguesque » de Sainté, quelle joie et quelle pied cette année, à en défaillir de bonheur. :mrgreen: :mrgreen: encore, encore GOVERNATORI, je ne m'en lasse pas :mrgreen: :mrgreen: et vive le modèle où tous les jeune se barrent

LABRUTE
LABRUTE
5 juin 2015 14 h 33 min
LABRUTE
LABRUTE
5 juin 2015 15 h 00 min

QUELLE ÉPOQUE TERRIBLE QUE CELLE OÙ DES IDIOTS DIRIGENT DES AVEUGLES
..................WILLIAM SHAKESPEARE,1564 - 1616.........

loulou le breton vert
loulou le breton vert(@jean-loup-robino)
5 juin 2015 17 h 20 min

ok la brute mais certain de cette époque n'aiment pas que les verts actuels leurs fassent de l'ombre un certain jean - mimi en particulier

Agecanonix
Agecanonix
5 juin 2015 23 h 03 min

il est vri que son frere s'est fait recupérer pour quelques dollard dans la municipalité precedente. 😥

9
0
Qu'en pensez-vous ? A vous de commenter !x
()
x
P