23 octobre 2021
Actualité Brèves

Puel se "croit trop vite arrivé" selon l'Équipe

Dans un article paru dans l'équipe, il est fait l'état des lieux de ce début de saison morose de nos verts. Nous vous proposons plusieurs extraits de ce papier peu flatteur pour la maison verte.

La valeur de l'effectif

"Saint-Étienne s'est délesté d'Abi, Cissé, Debuchy, Moulin et Monnet-Paquet, plus Retsos et Modeste qui ont très peu joué, cet été. Dans ce laps de temps, seul Ramirez est arrivé. Si bien que malgré 41 contrats pros, l'effectif ressort une nouvelle fois affaibli du mercato. Il risque de l'être encore plus d'ici à l'ouverture de celui d'hiver."

Un manque d'efficacité flagrant

La (bonne) première période des Verts à Montpellier (0-2, le 12 septembre) a offert un condensé de leur début de saison. Leur inefficacité désarmante devant le but les a empêchés de concrétiser leurs temps forts (deux tirs cadrés sur quatorze). Résultat : à part à Lens, où ils ont été repris deux fois au score (2-2), ils se sont retrouvés menés lors de quatre matches sur cinq.

Un trop de pouvoir à la jeunesse ?

"En laissant les « clés du camion » aux jeunes, Puel a pris un risque. Celui de les voir se croire un peu trop vite arrivés et de ne plus pouvoir ensuite les récupérer. En plus d'avoir fait signer quinze jeunes professionnels, l'ASSE vient de prolonger nombre de ceux qui jouent déjà, dont Green, Gourna-Douath, Maçon, et Sow."

"Elle n'est toutefois viable que si ces jeunes jouent le jeu, en arrivant à l'heure aux entraînements, en ne s'éparpillant pas dans des activités extra-sportives, ou encore, en n'adoptant pas un comportement de starlette en totale inadéquation avec ce qu'ils montrent sur le terrain depuis le début de cette saison. Elle doit être celle de la confirmation, au moment où le retour du public change la donne."

Le processus de vente au milieu de tout ça

"Les Verts jouent avec une drôle d'épée de Damoclès sur la tête : celle de leur mise en vente. Elle est redevenue d'actualité le 13 avril, date de son annonce publique et de concert par Bernard Caïazzo et Roland Romeyer, coactionnaires majoritaires de l'ASSE. Depuis, c'est l'incertitude. L'ambiance plombée et en forme de fin de règne en interne conduit à des départs massifs."

Crédit photo : asse.fr

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus voté
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
ludovic
18 septembre 2021 7 h 13 min

Puel surtout on lui laisse bien du temps je trouve… ça va filer en ligue 2 j ai bien peur… le jeu est p… https://t.co/Vg6L1YElOG

Gael Vallet
18 septembre 2021 7 h 58 min

Mouai toujours la même soupe... Le journaliste signant cet article aurait il les cheveux sales, les den… https://t.co/wBL55sTgyh

Papageno
18 septembre 2021 9 h 36 min

Absolument pas!!
Voici ce qui est dit : "...Puel a pris un risque. Celui de les voir se croire un peu t… https://t.co/hsmYVTCkNR

rubio laurent
18 septembre 2021 11 h 10 min

les joueurs, pas Puel

4
0
Qu'en pensez-vous ? A vous de commenter !x
()
x
P