2 mars 2024
Peuple-Vert.fr – Foot – ASSE – Actualité Live
Actualité

[PSG-ASSE] 1-1 "Le seul point positif, c'est qu'on y a cru...."

Sans briller dans le jeu proposé par ses joueurs, Christophe Galtier se satisfait néanmoins du résultat face à son bourreau et pointe du doigt les erreurs techniques. 

Je suis satisfait du résultat oui, mais sûrement pas de la manière sur la totalité du match. On a été bien en première période hormis sur la fin, en seconde on a souffert. Mais on a fait preuve de volonté, d'application, de rigueur. En revanche, on a eu beaucoup trop de déchet technique. On s'est précipité. Le seul point positif, c'est qu'on y a cru. Égaliser comme ça à la dernière minute, c'est plaisant, surtout après des défaites par de larges écarts concédées dans le passé. Il n'y a pas de soulagement de mettre fin à la série de dix défaites consécutives face à Paris. Je cherchais surtout à bien déranger l'adversaire, mais on a eu une mauvais utilisation de certains ballons offensivement. Je ne suis pas satisfait. Est-ce le système ? Les hommes ? C'est un peu tout cela probablement."

Unai Emery quant à lui se sent seul responsable du résultat final de la rencontre en concédant le nul en toute fin de partie.

Suis-je en colère ? Non (hésitation)... Si je fais une analyse individuelle ce serait négatif. Mais je dois faire une analyse globale, on se fait remonter au score à la 90+2e. C'est difficile à accepter, mais je dois garder la tête froide, pour mieux analyser tout cela pour la suite. Je n'ai rien à dire sur mes joueurs ce soir. Car je suis le responsable. Le jeu qu'on doit produire, le travail à effectuer m'incombe. La seconde période a montré la voie de ce à quoi je veux aboutir. L'équilibre c'est bien pour l'attaque, mais c'est aussi au détriment de la défense. Et je ne peux pas être satisfait du résultat. En première période, on n'a pas eu d'occasion sinon une peut-être. Ensuite, j'ai dû changer l'équilibre pour forcer les choses et c'était mieux, mais pas suffisant. Je n'ai pas de méthode, il n'y pas de difficulté à assimiler quoi que ce soit. La réalité, c'est que les matches sont difficiles à gagner. Quand l'équipe aura plus de confiance, une identité claire, ça ira mieux. Il faut rester optimiste après la seconde période effectuée, c'est le chemin que nous voulons suivre. Et c'est déjà important de ne pas avoir perdu."

 

Source: L'Equipe (AFP)

P
Peuple Vert

GRATUIT
VOIR