6 février 2023
Peuple-Vert.fr – Foot – ASSE – Actualité
Actualité

Pierre Ménès veut poser les questions qui fâchent ? Nous l'aidons un peu...

Pierre Ménès a livré son analyse de la première partie de journée de championnat. Toujours pas emballé par cette nouvelle prestation stéphanoise, il reconnaît toutefois le réalisme des hommes d'un Christophe Galtier à qui il promet de poser "les questions qui fâchent"... Nous sommes impatients de voir ça !

"Sainté s’est imposé chez une équipe de Guingamp qui n’y est plus. La prestation offensive des Verts n’a pas été plus éblouissante que d’habitude mais cette fois, ils ont réussi à marquer : par Pajot à l’heure de jeu puis sur un penalty obtenu et transformé par Hamouma en fin de match. Un résultat qui donne une raison de croire encore à l’Europe pour les Stéphanois, ce qui ne m’empêchera pas de poser les questions qui fâchent à Galtier lors du CFC." (Source : Blog de Pierre Ménès)

Alors comme nous sommes très sympas sur Peuple-Vert.fr, et qu'on aime bien donner un coup de pouce aux journalistes débutants comme Pierrot, on va lui lister quelques questions qui fâchent :

  • Malgré l'arrivée d'un team manager en la personne d'Eric Blondel, censé apporter de la sérénité dans le vestiaire, il semblerait que l'ambiance n'ait jamais été aussi mauvaise entre les joueurs. Un commentaire ?
  • Comment expliquer que l'ASSE possède la CFA2 avec la plus grosse masse salariale de France en possédant officiellement dans son effectif Jérémy Clément, Nolan Roux, Oussama Tannane et Bryan Dabo ?
  • Qui a réellement supervisé un joueur comme Jorginho dont les limites tactiques et physiques sautent aux yeux dès le premier coup d'oeil ?
  • Comment expliquer qu'en prenant les 21 joueurs les plus utilisés cette saison, chacun a en moyenne raté 8 matches pour cause de blessure ? (la palme revenant à M'Bengué (14 matches) et Söderlund (16 matches))
  • La coupe de France, la coupe de la Ligue et une place en Europa League étaient les objectifs prioritaires. Il n'y aura pas de coupe, et peut-être pas d'Europe. Peut-on parler d'échec cette saison ?
  • A trop travailler la récupération du ballon aux entraînements, certains joueurs offensifs n'ont-ils pas oublié que leur vocation première était de marquer des buts ?
A lire également :  Mercato : 2 clubs sous le charme de la révélation de la saison

Il est certain qu'avec ces questions, il y a de grandes chances de fâcher Christophe Galtier. Mais attention, ne nous y trompons pas et rappelons-nous aussi que le coach est celui qui a fait revivre des émotions européennes à l'ASSE et remporté un trophée en 2013, ce qui n'était plus arrivé depuis 1981 ! Il ne faudrait pas avoir la mémoire courte...

error: Ce contenu est protégé !!
P