Accueil » Peuple Vert, gardons espoir !
Actualité Enquête

Peuple Vert, gardons espoir !

Après 10 rencontres disputées en Ligue 1, les verts se classent 6ème du championnat. A leur place selon Jean-Louis Gasset. Cependant, aux yeux des supporters, la tendance actuelle est au pessimisme après 2 matchs sans victoire face à Lille et Rennes. Mais la saison est encore longue et les verts accompagnés de leur entraîneur sont capable de se ressaisir.

Gasset, l’homme de la situation

A la fin de la rencontre face à Rennes, de nombreux reproches ont été faits aux stéphanois et notamment à leur coach. Le choix de faire sortir Beric à la mi-temps a été critiqué et a même fait l’objet d’un article sur le site. Au delà des joueurs, c’est le fond de jeu qui inquiète. Les verts ne jouent pas ensemble, peu d’agressivité et des joueurs qui semblent parfois perdus. Rémy Cabella n’est que l’ombre de lui même en ce début de saison. Mais joue-t-il dans les meilleurs dispositions ? Le positionnement de Khazri ne l’empêche t-il pas de jouer comme il le souhaite, de pouvoir exprimer pleinement son talent de meneur de jeu ?

Jean-Louis Gasset doit donc trouver la solution. Il doit trouver le moyen de tirer le meilleur des deux joueurs. Le temps presse, en effet nous avons dépassé le 1er quart du championnat. Néanmoins le technicien de 64 ans a prouvé plusieurs fois qu’il était un grand entraîneur. Sa nomination l’hiver dernier, cumulée à un excellent mercato a permis au club de redresser la barre. Il est capable de trouver la bonne formule.

Il peut insuffler l’envie à ses joueurs. Le manque d’agressivité assez visible depuis quelques rencontres et surtout face à Rennes est un point sur lequel il va sans doute travailler. Ses joueurs le soutiennent corps et âme. Inutile de rappeler que même certains évoluent à Saint-Etienne pour lui. Ils l’écouteront et le suivront. Il est bien la personne qui peut permettre aux joueurs de retrouver leur niveau.

Perrin maître de la défense, Cabella maître de l’attaque

En effet certains joueurs sont en dessous de leur standard habituel mais il est évident qu’ils sont capables de retrouver leur rang. C’est le cas de Loïc Perrin qui vit un début de saison compliqué, mais l’expérimenté capitaine doit entrer pleinement dans sa saison. Avec ce qu’il a prouvé depuis 15 années maintenant nous savons qu’il peut se ressaisir et redevenir un grand défenseur de notre championnat. Et avec un Perrin retrouvé, c’est toute une défense qui retrouvera le sourire.

Une défense qui a enregistré le retour de Mathieu Debuchy ce dimanche. Lorsque l’international français aura retrouvé le rythme, il permettra aux verts d’une part d’être plus solide mais d’autre part de se procurer des occasions. Capable de réaliser de superbes centres mais également d’être à la conclusion des actions, l’ancien Gunner est un joueur très important dans le jeu stéphanois.

Mais le jeu se cantonne principalement au milieu du terrain. Et le tandem Selnaes-M’Vila peut permettre aux verts de rayonner dans ce secteur de jeu. Les deux joueurs sont sûrement, avec Stéphane Ruffier et Whabi Khazri, les satisfactions du début de saison. Le premier fait profiter toute l’équipe de sa grande sérénité et de ses gestes défensifs de grande classe. Le deuxième influence fortement le jeu de son équipe et son absence ce dimanche fut préjudiciable tant son équipe a semblé peiner dans l’utilisation du ballon. Son retour face à Nîmes est donc une excellente nouvelle.

Néanmoins, Selnaes ne peut être le seul organisateur du jeu. Il doit être épaulé par un vrai meneur. Ce meneur doit être Rémy Cabella. Si l’ancien marseillais retrouve le niveau qu’on lui connaît, le jeu offensif de son équipe ne pourra que mieux se porter. Ses deux matchs références l’an passé face à Guingamp (2-0, 30e journée) et à Nantes (0-3, 31e journée) ont prouvé qu’il avait un rôle majeur. C’est l’instigateur des attaques. Et à l’instar de Loïc Perrin pour la défense, un Rémy Cabella retrouvé et c’est l’attaque qui reprendra des couleurs.

Les remises en forme de Perrin et de Cabella sont nécessaires. Mais ils sont capables de retrouver leur niveau. Ajoutant à cela, le retour de Debuchy, l’explosion de Selnaes, la sérénité de M’Vila, la justesse de Khazri et la solidité de Ruffier en cumulant l’expérience de Subotic, la technique de Salibur, la motivation retrouvée de Diony, la régularité de « Kolo » et le laboratoire de Gasset les verts pourront retrouver le sourire, le goût de la victoire et enchaîner les succès pour le plus grand bonheur du peuple vert.

 

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite