21 mai 2022
Actualité

Patience, chantier en cours en attaque !

Il reste 15 jours dans ce mercato estival. C'est là que vont s'accélérer les choses. Chacun va penser à la bonne affaire avant la fermeture de la boutique ! L'ASSE ne dérogera pas à la règle, elle qui n'a pourtant pas été inactive sur le marché des transferts !

Faisons un petit bilan avant la dernière ligne droite de cette période des transferts.

[table id=10 /]

Le bilan est positif financièrement, c'est le moins que l'on puisse dire ! Une fois les 6 millions de déficit structurel épongés, il reste à peu près 14 millions d'euros à dépenser sur le marché des transferts. Le prêt de Bahebeck étant certainement payant, on peut imaginer qu'il a coûté 1 ou 1,5 millions d'euros... Et encore, rien n'est moins sûr ! Par conséquent, il resterait à peu près 13 millions d'euros une fois comprises toutes les transactions...

Des joueurs vont arriver : Eysseric ? Amalfitano ? Malcuit ? D'autres...? Car finalement, pris dans la frénésie des départs et des arrivées, on n'a très peu parlé d'une chose : le renouvellement de l'équipe ! 4 joueurs régulièrement convoqués ont quitté le navire, et bientôt 5 avec Mollo... Sur un groupe de 18 joueurs c'est 30% de l'effectif appelé régulièrement par Galtier qui est parti.

C'est l'attaque qui a subi le plus de mouvements et où le chantier est clairement en cours. Exit les Gradel, Erding, St-Maximin, Van Wolfswinkel et dès ce début de semaine Yohan Mollo. Ne restent qu'Hamouma et Monnet-Paquet ! En défense, la ligne est stable avec la seule arrivée d'Assou-Ekotto. Pierre-Yves Polomat est aussi venu doubler le poste de retour de prêt de Laval.

A lire également :  🚑 Des absences importantes du côté nantais

De quoi expliquer les difficultés des Verts en ce début de saison. Les automatismes ne sont pas là ? Cela paraît logique au final. On a vu ce samedi une belle première d'un Bahebeck qui va être dur à déloger s'il maintient ce niveau de forme. De la même manière, Roux doit encore apprendre à jouer avec ses nouveaux partenaires, tout comme va commencer à le faire Maupay... Si Eysseric arrive il en sera de même.

Alors au final, ne sommes nous pas victimes d'une fin de cycle et ne pourrions-nous pas nous montrer patients ? Oui le match de samedi ne fut pas emballant, mais il serait plus honnête de juger ce groupe une fois le rodage terminé... Et si Galtier a une voiture encore en rodage, ce n'est pas de sa faute... Il demandait des arrivées rapides mais ne les a pas eue... Qu'on se rassure, avec 13 millions d'euros on en fait des choses... Ou pas !

P