29 mai 2022
Actualité

#OMASSE : Quels sont les enjeux du match pour les verts ?

C'est sans nul doute LE match capital dans la lutte pour la cinquième place, synonyme de qualification pour l'Europa League 2017-2018. Le perdant de la rencontre, pour ne pas dire Saint-Étienne, serait dans une très mauvaise position, surtout si Bordeaux va battre Nantes à la Beaujoire demain après-midi.

 

Redonner le sourire au peuple vert

Rien que ça ! Parce-que le contenu des derniers match n'est pas extraordinaire, même si le bilan comptable tend à prouver le contraire. Elle semble bien loin, l'équipe qui était allé battre Lyon début février ! Et pourtant, c'était il y a un peu plus de deux mois, donc pas si loin. Oui, c'est vrai, le derby, c'est un match à part. Mais quand même. Depuis l'élimination en Europa League, on sent bien qu'il y a eu du relâchement dans les rangs. Le parfum européen, on aime à s'y habituer, mais le retour à la réalité est parfois difficile. Pour ce match face à Marseille, il faut tenter le tout pour le tout. Pour sauver une saison moyenne en relançant cette course à trois pour la cinquième place, et ainsi pouvoir rejouer les jeudi soirs dès la saison prochaine. Comme le déclarait Christophe Galtier en marge du match : «Nous avons la chance d’avoir une confrontation directe, certes à l’extérieur, mais l’opportunité existe. Il faut la saisir». Alors plus d'hésitations possibles, il faut passer du peut-être à la certitude !

 

Déjouer les statistiques et les pronostics

Parce que le déplacement au stade Vélodrome, c'est à la limite du cauchemar pour le peuple vert. Effectivement, sur les 57 rencontres face aux sudistes, le bilan est sans appel : 42 défaites, 7 matches nuls et seulement 7 victoires. Dont la dernière, 5-3, qui remonte au 10 Août 1979. Nous signons tout de suite pour le même résultat, 38 ans après, pour rehausser la courbe des statistiques. Ce fâcheux bilan fera ainsi dire à de nombreux spécialistes que c'est l'OM le favori du match. Sur le papier, les Olympiens semblent avoir plus d'arguments pour aller chercher un résultat, l'équipe paraissant meilleure dans tous les compartiments du jeu. D'autant plus que, comme nous vous l’annoncions plus tôt dans nos lignes, Florentin Pogba et Loïc Perrin ne seront pas du voyage. Deux joueurs défensifs en moins pour stopper les velléités offensives de l'adversaire, ce n'est pas de bon augure. Mais alors, pourquoi ne pas aller créer la surprise, et déjouer les pronostics ?

A lire également :  De nombreux messages de soutien de nos ex !

 

Sans coupe d'Europe, la vie sera plus difficile

Car moins de moyens pour recruter. Déjà qu'il est difficile pour les dirigeants de prendre des risques financièrement, si les verts ne jouent pas l'Europe alors que le club y est désormais habitué, la perte serait certaine. Il est important de rappeler que ce genre de compétition apporte des droits télévisuels, ou encore des revenus liés à la billetterie. De plus, sans compétition européenne à jouer, le risque de perdre certains joueurs clés est encore plus grand, même si la menace est malheureusement déjà importante pour quelques éléments (Ruffier, Malcuit...). Alors quitte à perdre quelques joueurs, s'il était possible d'éviter le pire. Parce que d'un point de vu purement sportif, ne pas jouer l'Europa League est un frein dans la progression des joueurs, qui sont de fait moins exposés au regard de leurs sélectionneurs, ou d'autres clubs. Ceci entraînant un manque de motivation, et même quelques départs. Ne pas atteindre la cinquième place serait un réel manque à gagner !

P