29 septembre 2022
Actualité

Olivier Echouafni et Till Cissokho se réjouissent de recevoir les Verts !

Olivier ECHOUAFNI head coach of Quevilly Rouen Metropole at a press conference after the French Ligue 2 soccer match between Paris FC and Quevilly Rouen at Stade Charlety on August 6, 2022 in Paris, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport)

Olivier Echouafni et Till Cissokho se sont livrés en conférence de presse avant le match face à Saint-Etienne. Ils passent en revue de nombreux sujets et n'oublient pas d'évoquer le gros match qui attend leur équipe. Le stade promet d'être plein également. Extraits.

Olivier Echouafni

Sur Saint-Etienne

"Saint-Etienne c’est une institution, un historique, un passé hors normes. C’est incroyable de les voir en Ligue 2. Pour cette équipe, pour ce club, ce ne doit être qu’un mauvais moment à passer. Moi, j’espère de tout cœur qu’ils vont vite retrouver la Ligue 1, c’est l’objectif. Vous verrez lundi le nombre de leurs supporters qui vont se déplacer pour vivre ce match…

Après, sportivement, on sait qu’ils ont été pas mal pénalisés et que ce n’est pas facile de débuter une saison comme ça. Je sais qu’ils vont arriver à rebondir rapidement, notamment après le match à Quevilly (sourire). La présence de Saint-Etienne (comme Bordeaux aussi) en Ligue 2 met en lumière le championnat. La preuve, notre match est décalé à lundi. Saint-Etienne, c’est une marque représentative du championnat de France. 

Ce match met aussi en lumière notre club, complètement. Je pense qu’on va être à guichets fermés certainement lundi. C’est historique pour notre club, c’est le match entre QRM et Saint-Etienne. C’est un évènement important pour le club, pour le groupe, pour tous les partenaires. Voir les Verts à Diochon, c’est quand même quelque chose de sympa !

Olivier ECHOUAFNI head coach of Quevilly Rouen Metropole gives instructions to his players during the French Ligue 2 soccer match between Paris FC and Quevilly Rouen at Stade Charlety on August 6, 2022 in Paris, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport)

Les objectifs

On est entrain de franchir des étapes dans le jeu. On a manqué de concentration et d'efficacité contre le PFC. Il faudra qu'on soit dans la concrétisation contre Saint-Etienne. On se concentre sur nous. On sait que la tâche s’annonce difficile contre Saint-Etienne, qu’il va falloir élever notre niveau de jeu, se lâcher dans les attitudes. On ne doit pas avoir peur des Verts mais au contraire montrer qu’on peut être conquérant tout en veillant à garder un équilibre, c’est toujours très important. Je ne pense pas que mes joueurs seront inhibés de jouer dans un stade plein, ça doit au contraire être une source de motivation.

Il y aura un stade plein avec une belle ambiance, avec certainement beaucoup de supporters stéphanois, ça doit galvaniser les joueurs. En plus le match sera retransmis, on sera pratiquement les seuls ce jour-là à cet horaire-là. Il faut que les joueurs prennent ça comme quelque chose de très positif et qu’ils soient en confiance. On veut donner une belle image sans oublier que jouer, c’est bien, mais il faut être dans l’efficacité. De plus, on est déjà un peu en déficit de points, on a besoin d’en prendre. On sait que notre maintien passera par des résultats positifs à domicile."

03 Till CISSOKHO (qrm) during the Playoffs Down Ligue 2 BKT match between Quevilly Rouen and Villefranche at Stade Mermoz on May 29, 2022 in Rouen, France. (Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon sport

Till Cissokho

"Un match particulier pour moi car j'ai fait mon premier match professionnel contre l'ASSE avec Bordeaux. La ligue 2 cette saison, il y a de grosse équipes comme Bordeaux, Saint--Etienne. Ca fait plaisir. C'est dommage pour eux de les retrouver en ligue 2 car c'est un club historique. Après, c'est le football. Ses équipes  élèvent le niveau du championnat."

"Le stade sera plein, un lundi soir à 20h45, c'est parfait. Il va nous falloir de l’efficacité offensive et défensive. On sait que les équipes qui jouent le haut de tableau en ligue 2, c'est des équipes solides défensivement. Les automatismes ne sont pas fait encore pour toutes les équipes. Il faudra se concentrer sur nous et faire le maximum !"

A lire également :  🗣 Manu Da Costa : "Il faut que nous rebasculions dans du positif au niveau des points."
P