21 mai 2022
Actualité

Nordin, Pierre-Gabriel et Maïga : enfin une génération dorée à l'ASSE ?

En faisant signer leur premier contrat professionnel à Arnaud Nordin et Habib Maïga jusqu'en 2019 et en prolongeant Ronaël Pierre-Gabriel jusqu'en 2021, l'ASSE envoie un message aux jeunes joueurs du centre de formation : vous êtes entre de bonnes mains et pouvez prétendre à la professionnalisation dans votre club formateur ! Pourtant, d'autres joueurs ont également signé leur premier contrat professionnel en Vert avant de disparaître de la circulation. L'ASSE peut-elle enfin compter sur une génération dorée avec ces trois joueurs ?

Ces dernières années, l'ASSE a souvent fait signer des premiers contrats professionnels à des joueurs qui n'ont finalement jamais réellement eu l'occasion de s'exprimer au plus haut niveau avec les Verts. Axel Kacou, Clément Cabaton, Ben Karamoko, Jonathan Bamba, Baptiste Valette, Dylan St-Louis... Autant de jeunes joueurs sur lesquels l'ASSE semblait compter mais qui ont finalement eu leur chance ailleurs ou ne font pas partie des plans actuels de Christophe Galtier puisque en prêt.

Si Dylan St-Louis brille à Laval et devrait revenir de son prêt avec de la confiance et de l'expérience accumulées en Mayenne, il risque de ne pas en être de même pour Jonathan Bamba qui est à la peine en Belgique avec son club de St-Trond et qui n'a inscrit qu'un doublé en 8 rencontres. Il n'apparaît d'ailleurs plus dans l'effectif depuis 3 matchs...

Pourquoi faudrait-il croire en ces trois joueurs que l'ASSE vient de faire passer pro ou de prolonger ? Tout simplement parce que pour deux d'entre eux, ils se sont déjà frottés à la Ligue 1 ou l'Europa League et ont su tirer leur épingle du jeu.

Arnaud Nordin est un joueur que nous qualifierons de "frais" et "rafraîchissant". S'il se disperse encore beaucoup, on ne peut pas lui reprocher son activité, sa générosité et son envie de se projeter vers l'avant. Rapide et doté d'une technique prometteuse, Arnaud Nordin a longtemps poussé du côté de l'Etrat où il a fait souffrir bon nombre de défenses. Avant cela, c'est dans le club de Créteil-Lusitanos qu'il a grandi, puis à l'INF Clairefontaine. En 2012, il signait un ANS (Accord de Non Sollicitation) avec l'ASSE et déclarait au journal Le Monde "Avec mes parents, on a rempli l'ANS dans un restaurant. On a fêté ça en prenant une photo avec le maillot des Verts. Maintenant, je suis plus serein, plus sûr de mes qualités." Et il avait bien raison ! Quatre ans plus tard il a déjà inscrit son premier but en L1 (contre Lille, 3-1) et s'engage donc jusqu'en 2019 avec l'ASSE. Christophe Galtier est optimiste puisqu'il dit de lui qu'il "croit beaucoup en Arnaud Nordin. Il a des qualités de percussion, de vitesse, de qualités techniques. C"est un grand passionné qui est simplement heureux de jouer au football !"

De son côté, Habib Maïga est un inconnu pour le grand public mais déjà reconnu en Côte d'Ivoire puisqu'il appartient à la sélection espoir de son pays d'origine. Gravement blessé il y a un an, il sort enfin du tunnel depuis le début de saison en CFA2. Son abattage et sa capacité à enchaîner les efforts ont de suite séduit les dirigeants qui ont décidé de lui faire confiance. Le joueur apprécie forcément la confiance placée en lui et explique sur le site officiel : "Après la grave blessure qui m'a empêché de jouer pendant un an, j'ai tout fait pour revenir à mon meilleur niveau. Les dirigeants et le staff m'ont fait confiance. Je leur en suis extrêmement reconnaissant. Le plus dur commence mais je vais faire le maximum pour répondre aux attentes du club."

Enfin, Ronaël Pierre Gabriel fait partie de ces joueurs rapidement lancés dans le grand bain. Le jeune joueur a profité de la période durant laquelle Kévin Malcuit n'était pas dans les petits papiers de Christophe Galtier pour gagner du temps de jeu. Généreux, rapide et accrocheur, le jeune stéphanois s'est rapidement fait adopter par le public du Chaudron. Actuellement de retour de blessure, il devrait à nouveau pointer le bout de son nez dans l'équipe professionnelle. Le faire signer jusqu'en 2021 est le signe que RPG ne laisse pas indifférent et le club souhaite protéger sa pépite !

A lire également :  EDF U20 : Aouchiche fera du surplus en fin de saison !

Ce dernier déclarait en marge de sa signature : "C'est un plaisir et une fierté de prolonger dans mon club formateur. J’espère jouer le plus longtemps possible à l’AS Saint-Etienne. Dès que je serai totalement remis de ma blessure à une cuisse, je n'aurai qu'un objectif: rendre le plus de services possibles au groupe professionnel et poursuivre ma progression."

Ces trois joueurs sont-ils le point de départ d'une génération dorée et le début d'une ère qui va permettre à l'ASSE de s'appuyer sur ses jeunes ? C'est possible, car un certain Kenny Rocha Santos pointe le bout de son nez...

P