30 janvier 2023
Peuple-Vert.fr – Foot – ASSE – Actualité
Actualité

COUP DE GUEULE : Non M. Galtier, cette fois-ci nous ne sommes pas d'accords !

Hier soir en conférence de presse, Christophe Galtier a donné son analyse du match en pointant le manque de fraîcheur de ses troupes...

"Je pense que c'est notre plus mauvais match de la saison. On a fait des efforts de manière inutile dans un match où nous avons très peu joué, nous avons subi la détermination de l'adversaire. On n'a jamais été dans le sens de la marche. Ça a été très difficile pour mes joueurs. Nous n'avions pas la fraîcheur ce soir, des joueurs étaient vite émoussés. On a du mal à digérer les séries de matches. Par rapport à la saison dernière, j'ai quatre à cinq absents, et leurs présences me permettraient de faire des rotations. C'est une question d'énergie, pas de mauvaise volonté. Mais si on veut avoir des ambitions, il va falloir basculer à la trêve avec un certain nombre de points et il faudra gagner dimanche (contre Rennes)."

Alors au risque de nous taxer de mauvais supporters ou de créateurs de polémiques, nous allons vous expliquer ce que nous en pensons, car non, M. Galtier, cette fois-ci nous ne sommes pas d'accords !

Le match d'hier soir était ce que l'on appelle dans le langage courant une... "purge" ! Rien ! L'ASSE n'a pas existé face à des lillois à l'agonie. Les nordistes avaient sortie leur panoplie de combattants prêts à tout pour se sauver, mais il faut toutefois avouer que dans le jeu, ils avaient tout d'une équipe classée dans le dernier quart du classement de L1... Cette fameuse L1 dont le niveau d'ensemble est d'une faiblesse affligeante ! Face à ces 11 lillois, 11 stéphanois qui n'ont jamais su, pu, trouver la moindre solution afin de créer le danger sur la cage d'Enyeama qui passa une soirée plutôt tranquille... Seul un coup de pied arrêté de Valentin Eysseric aura donné des sueurs froides aux hommes d'un Frédéric Antonetti sûrement satisfait de refaire tourner le compteur point grâce à des Verts amorphes.

A lire également :  Les supporters stéphanois croient-ils encore au maintien des Verts ? 👉 Réponse !

Si nous ne sommes pas d'accords M. Galtier, c'est parce que le motif de la fraîcheur ne nous semble pas recevable. Nous avons toujours expliqué que loin de l'Etrat il nous était difficile de nous prononcer sur les choix effectués pour les compositions d'équipe. Après tout, c'est vous qui êtes l'entraîneur de ce groupe et vous connaissez certainement mieux les joueurs que nous. Cependant, voilà des mois que nous supportons les performances honteuses de certains joueurs qui font partie de ceux dont vous expliquez qu'ils pourraient être émoussés ! Benoît Assou-Ekotto doit en effet être très fatigué ! Tout le danger d'hier soir est venu de son côté et il a joué avec une décontraction et un détachement qui sont devenus aujourd'hui inacceptables pour un Peuple Vert qui demande de l'abnégation et de la sueur ! Sa prestation fut honteuse ! Emoussé M. Assou-Ekotto ? Mais à quoi servent Jonathan Brison et Pierre-Yves Polomat ? Dans la même lignée parlons de François Clerc. Toujours aussi lent et dangereux pour son équipe malgré une fatigue qui ne devait pas le concerner puisque épargné par la rencontre face à Guingamp... En 60 minutes, Ronael Pierre-Gabriel a montré bien plus de fraîcheur et d'allant que son coéquipier... On peut se consoler en attendant avec impatience un Kévin Théophile-Catherine dont on espère le retour dès dimanche ! Et nous ne parlons pas du mystère Malcuit...

Loïc Perrin joue tous les matches et conserve pourtant un niveau de jeu très acceptable. Son rendement est certes moins bon qu'auparavant mais il n'est pas beaucoup aidé par ses partenaires ! Nous pourrions égrainer chaque situation de joueur sans pour autant accepter l'excuse de la fraîcheur. La rotation, notamment avec les jeunes, est possible. Ne nous mentons pas M. Galtier, l'ASSE ne sera pas européenne cette saison car elle n'en a pas le niveau. Sauf à déboulonner des joueurs dont on se demande pourquoi ils ont la possibilité d'enchaîner contres-performances sur contres-performances...

P