24 mai 2022
Actualité

Nolan Roux : un choix par défaut qui finit par plomber l'équipe !

L'ASSE possède trois attaquants : Robert Beric, Alexander Söderlund et Nolan Roux. Le premier, de retour de blessure, retrouvera-t-il son niveau de jeu ? Le deuxième saura-t-il enchaîner les prestations comme celle entrevue face à Lyon ? Quant au 3ème, il est définitivement un choix par défaut pour Christophe Galtier en l'absence des deux autres... Une situation qui lui permet de n'en faire qu'à sa tête à son poste au grand désarroi de son entraîneur !

Robert Beric recommence à faire des apparitions sur les pelouses de l'Hexagone. Très bonne nouvelle pour les Verts. Cependant, il faudra encore attendre un peu avant de le revoir en pleine possession de ses moyens. Alexander Söderlund, brillant face à l'OL, est encore blessé. un retour paraît peu probable lors des prochaines rencontres. Ne reste que Nolan Roux, et c'est bien le problème.

Nolan Roux est travailleur et ne ménage pas ses efforts. Seul problème, il a tendance à n'en faire qu'à sa tête aux avants-postes. On a déjà vu Christophe Galtier s'agacer du comportement de son avant-centre que l'ASSE aurait volontiers cédé à Bordeaux en fin de mercato il y a 3 semaines. Problème, les Verts ont été incapables de trouver et d'acheter le buteur tant espéré. Autre argument qui a joué en la faveur de Nolan Roux, ses deux buts inscrits à Toulouse, alors que son agent s'était mis d'accord avec les décideurs Girondins. Le signe que le joueur alterne le chaud et le froid quand il l'a décidé... Têtu Nolan ? Caractériel ?

A lire également :  📖 Pour les barrages, on vous explique tout !

Aujourd'hui, si l'ASSE en avait les moyens, Nolan Roux irait sûrement grossir l'effectif de CFA2 en compagnie de Benjamin Corgnet et Jérémy Clément. Nolan Roux l'a bien compris. Il y a peu, l'Equipe affirmait que Christophe Galtier entretenait une relation plutôt glaciale avec son buteur, affirmation que nous ne pouvons confirmer... ni infirmer au passage. D'ailleurs, dimanche comme souvent, Nolan Roux n'est pas allé taper la main de son coach à sa sortie du terrain. L'ancien Lillois venait une nouvelle fois de signer une prestation affligeante et indigne de ce qu'il est capable de proposer. Il semble systématiquement se battre contre des moulins à vent, multipliant les courses à vide et s'épuisant plus qu'il n'épuise les défenseurs adverses. A sa décharge, il n'a pas été aidé par un milieu qui a également joué à l'envers, Ole Selnaes en tête...

Nolan Roux finit-il par plomber le travail de ses coéquipiers ? C'est la question que l'on pourrait se poser. Alors que Christophe Galtier a une idée précise de ce qu'il attend de sa pointe offensive, son seul joueur valide semble s'en moquer comme de sa première chemise ! La solution ? Attendre. Attendre le retour en forme de Robert Beric et d'Alexander Söderlund. Le premier n'est plus à présenter, quant au deuxième, malgré ses défauts, il a au moins la qualité de jouer pour le collectif, pas pour lui !

 

P