Accueil » #NOASSE : Un report qui laisse un goût amer aux supporters !
Actualité

#NOASSE : Un report qui laisse un goût amer aux supporters !

Ce soir, l’ASSE et Nîmes n’auront donc pas l’occasion de s’affronter une deuxième fois en seulement six jours. Les intempéries ont eu raison de ce 16ème de finale de coupe de la Ligue. Un report qui a d’abord été annoncé par la LFP avant que l’espoir renaisse pour que la rencontre se joue… Encore un beau cafouillage dont les supporters sont finalement les seules victimes.

Depuis hier, le Gard est placé en vigilance orange en raison de fortes précipitations devant s’abattre sur le département. Malgré cela, aucune communication de la part de la LFP qui organise la coupe de la Ligue. Ainsi, ce sont des centaines de supporters stéphanois (sans compter les supporters Nîmois et les  autres acteurs et spectateurs de cette rencontre) qui ont pris leur véhicule ce mercredi en milieu d’après-midi afin de rejoindre Nîmes. Pourtant, dès 17h, des trombes d’eau s’abattent sur une pelouse initialement bâchée puis découverte à 3h du début de la rencontre (!). Toujours aucune communication de la part de la LFP. Pourtant, de nombreux observateurs s’accordent à penser à ce moment que le match a peu de chances de se jouer malgré une accalmie prévue aux alentours de 20h.

Finalement, le délégué de la rencontre et le corps arbitral finissent par décider le report du match aux alentours de 20h.

 

Une décision qui aurait pu être prise la veille afin d’éviter à des centaines de personnes de perdre leur temps, leur argent et surtout de prendre des risques dans des conditions climatiques chaotiques ! Il serait grand temps que les préfectures qui dégainent habituellement très vite prennent également leurs responsabilités dans ce type de scénario.

 

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite