25 mai 2022
Actualité

[Mercato] Jérémy Clément : entre caprice et ingratitude ?

Jérémy Clément est le joueur de CFA2 le mieux payé du pays ! 80 000€ par mois pour un joueur dont le sort était réglé dès cet été puisque l'ASSE n'a jamais caché son envie de s'en séparer. Seulement, pour partir il faut déjà en avoir le désir, et Jérémy Clément n'est pas particulièrement pressé...

Si on voulait en rire, on irait chercher du côté du 7ème art des situations similaires ou des répliques qui nous rappellent l'histoire que vivent l'ASSE et Jérémy Clément. Ainsi, le milieu stéphanois pourrait s'apparenter à Tanguy, ce gentil trentenaire trop bien dans le cocon familial qui gagne grassement sa vie mais se fait entretenir par ses parents. Notre Tanguy c'est Jérémy Clément ! Pas moins de quatre offres refusées cet été alors que Christophe Galtier avait pourtant expliqué au joueur qu'il ne comptait plus sur lui : Nancy, Caen, Metz et Nantes. Tous ont cherché à le déloger, mais il semblerait que le salaire, la durée du contrat ou encore le challenge sportif aient été à chaque fois des motifs de refus. La CFA2 à 80 000 euros c'est tellement mieux ! L'ancien parisien a pensé que sa situation s'améliorerait avec le temps, que la roue allait tourner, qu'il passerait devant Ole Selnaes, Viencent Pajot ou Bryan Dabo. C'était sans compter sur la volonté farouche de Christophe Galtier de tourner la page de ceux qui ont été victorieux en coupe de la Ligue, chose pour laquelle nous leur serons toujours reconnaissants.

Autre "tirade" issue du 7ème art ? Vous souvenez-vous du début de "La vérité si je mens 2" ? Vous savez quand Richard Anconina vient chercher son argent dans le Sentier et lance à celui qui traîne les pieds à le payer : "Mais Dieu il veut, tout le monde veut, il n'y a que toi qui ne veut pas !". On pourrait en dire autant de Jérémy Clément... On imagine d'ailleurs la scène :

Christophe Galtier : "Alors Jérémy ? Quatre offres ! Tu pars bientôt ?"

Jérémy Clément : "Si Dieu veut..."

Christophe Galtier : "Mais Dieu il veut, tout le monde veut, il n'y a que toi qui ne veut pas !"

On en rigole, mais tout n'est pas si drôle dans cette situation. Toutes charges comprises, Jérémy Clément a coûté à l'ASSE presque un million d'euros depuis le mois de juin. Il est professionnel, il s'entraîne, il répond aux convocations et ne traîne pas les pieds. Ne lui reprochons surtout pas cela. Jérémy Clément est un joueur respectable et respecté. Cependant, les dernières infos qui nous sont arrivées aux oreilles nous font un peu trembler. Le joueur ne serait toujours pas disposer à partir !! Il préférerait ainsi finir la saison en CFA2 et toucher son salaire qui fait partie des plus gros de l'ASSE. Qu'on ne nous fasse pas croire que c'est le challenge sportif qui l'excite. Nantes, Caen, Nancy ou Metz lui proposaient forcément mieux ! En revanche, au niveau du salaire ça n'est pas la même ! Nous ne comprendrons jamais pourquoi Jérémy Clément a été prolongé de 3 saisons en 2015. C'est peut-être là l'origine des problèmes rencontrés aujourd'hui par les Verts. Ce contrat, qui prévoit que son salaire passe de 80 000 à 40 000 euros en 2017/18 était une hérésie. A cette époque le joueur était déjà sur la pente descendante.

A lire également :  Une visite surprise à l'entraînement pour les joueurs !

Aujourd'hui, alors que Jérémy Clément semble ne pas vouloir s'activer à trouver un club, nous prétendons qu'il se montre coupable d'un vilain caprice agrémenté d'une dose d'ingratitude. En 2015, après avoir prolongé jusqu'en 2018 il prétendait : "Continuer l’aventure à l’ASSE me tenait à cœur. Je suis content de faire partie de ce projet. Depuis mon arrivée à Saint-Etienne, il y a quatre ans, le club a progressé à plusieurs niveaux. L’ASSE réalise de belles performances et, nous les joueurs, nous voulons aller encore plus haut."

Plus haut c'est donc avec la CFA2 jusqu'en juin... et peut-être plus encore...

P