Accueil » #MERCATO : Le président de Sunderland répond aux rumeurs de départ de Wahbi Khazri
Actualité Transferts

#MERCATO : Le président de Sunderland répond aux rumeurs de départ de Wahbi Khazri

Alors que les médias se sont emballés hier, annonçant un accord entre Wahbi Khazri, l’ASSE et Sunderland, le président du club anglais a souhaité clarifier les choses… Réalité ou coup de pression ?

Le Sunderland Echo a publié hier un article refroidissant (temporairement ?) les ardeurs stéphanoises au sujet de Wahbi Khazri :

« Le président de Sunderland, Stewart Donald, a démenti l’information selon laquelle Sunderland aurait accepté une offre pour Wahbi Khazri.
Ce jeudi, des médias français affirmaient que l’AS Saint-Etienne s’était mise d’accord avec Sunderland et avait conclu un accord de principe avec le joueur de 27 ans.

Cependant, Stewart Donald a indiqué à ses followers sur Twitter que ce n’était pas le cas: « Nous n’avons accepté aucune offre pour Khazri. »

Khazri a un certain nombre de prétendants en France et ailleurs, avec notamment le Stade Rennais toujours en quête d’un accord. Le Besiktas a également manifesté un intérêt.

Le joueur lui-même a refusé de discuter de son avenir tant qu’il sera engagé avec la Tunisie à la Coupe du Monde.

Battu par l’Angleterre et la Belgique, la Tunisie a déjà été éliminée mais joue son dernier match contre le Panama jeudi à 19h. (ndlr : victoire 2-1 des Tunisiens avec un but de Khazri)

Il semble acquis que Khazri quitte les Black Cats cet été. Ces derniers sont ouverts aux offres, cherchant à faire baisser leur masse salariale.

Cependant, Donald a insisté sur le fait qu’il ne sera vendu que si l’offre est suffisante et a ajouté la semaine dernière que la vente de Paddy McNair signifie que le club peut conserver Khazri si aucune offre acceptable n’est reçue. »

Coup de pression sur les prétendants à la signature du joueur ? C’est possible. Wahbi Khazri effectue une excellente coupe du monde, et son prix pourrait fortement augmenter. L’ASSE devra rapidement convaincre le joueur pour faire plier Sunderland qui prétend aujourd’hui pouvoir conserver son joueur en D3 anglaise… ce qui ne sera pas le cas in fine. Ceci étant, le message est passé : pour s’attacher ses services, les clubs vont devoir payer le joueur à son juste prix !

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite