Actualité

Médias : Un gros risque que Mediapro plante la LFP et les clubs français !

Pierre Maes, auteur belge de l’ouvrage « le Business des droits TV du foot, enquête sur une bulle explosive », s'exprime dans Le Parisien du jour. Pour lui, il y a grand danger à ce que la LFP se retrouve le bec dans l'eau après avoir espéré toucher le jackpot suite à l'appel d'offre remporté par Mediapro. Une situation qui serait catastrophique pour les clubs qui investissent plus massivement lors des derniers mercato en ayant comme point de mire les premiers versements de la LFP en 2020.

Dans mon livre, il est fait état assez tôt du fait qu’il n’y avait pas de garantie bancaire. La Ligue a estimé qu’une garantie bancaire pour un tel montant, ça n’existait pas et s’est contentée de la garantie de l’actionnaire. Je relevais aussi que des Chinois se désengageaient d’investissements dans le sport ainsi que dans le sport et la télé, et que si Orient Hontai, l’actionnaire principal de Mediapro, venait à suivre cette tendance, la Ligue pouvait se retrouver dans de sales draps. D’autant que, selon mes informations, le premier paiement dû par Mediapro n’est attendu que le 5 août 2020 à hauteur de 17 % de la somme annuelle, soit 132,6 M€. Donc au pire, le Ligue pourrait ne réaliser qu’à cette échéance qu’il y a un problème…

Orient Hontai est l’actionnaire principal et majoritaire de Mediapro. Il est adossé à la municipalité de Shanghaï et n’est pas un des tout gros groupes chinois ni connu dans les investissements sport et/ou média.

S'inquiéter ? Oui et je comprends que les clubs s’inquiètent. Mediapro est avant tout un broker, un vendeur. Leur préférence sera toujours de revendre les droits, même avec une plus-value minime, plutôt que de s’emmerder à créer une chaîne de télé de zéro, laquelle partirait avec zéro abonné. Mediapro applique une formule appelée la greatest fool theory : J’achète les droits et je trouve un plus con que moi pour me les racheter plus cher… Une formule souvent appliquée par le business des droits sportifs, dans sa pire version spéculative. Les acheteurs susceptibles de permettre à Mediapro de réaliser une petite plus value, je doute qu’ils soient si nombreux que ça, vu le montant auquel Mediapro a acheté les droits. Canal ou BeIN sont des acteurs en connexion avec le marché réel. Ils savent combien il est difficile de recruter un abonné et de le garder. Ils ont un business model qui n’ira jamais aussi haut que Mediapro, dont le modèle n’est pas en connexion avec la réalité du marché. Je pense que BeIN et/ou Canal se mettraient dans le rouge à racheter même à prix coûtant les droits acquis par Mediapro.

Que Mediapro plante la LFP ? Elle le peut. On peut la comparer à une agence comme MP & Silva. Quand celle-ci a fait faillite il y a quelques mois, beaucoup de ligues et de fédérations se sont retrouvées le bec dans l’eau. Tout ce qu’on leur a dit, c’est : Nagez, mais sans nous… Si Mediapro doit composer avec une attitude changeante de son actionnaire chinois, et c’est clairement lui qui lui permet de faire ce genre de deal, elle n’aura aucune espèce d’émotion à planter la Ligue, ses dirigeants, et les clubs.

Pierre Maes - Source : Le Parisien

Crédit photo : Icon Sport

9
Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
6 Fils de commentaires
3 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
8 Auteurs du commentaire
Tino RossinoamPhilippe BemontFlorian Royperraud Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
Jo joris
Invité

Media pro avait déjà planté le championnat italien

Seb
Invité

Intéressant

noam
Invité
noam

hein les fameux droit tv ça ramène quoi encore chez les verts cette saison 1 grand attaquants des joueurs talentueux, non malheureusement l'asse prend des joueurs de Nimes, je rigole ferme là Caiazzo encore un gros manque d'ambition de t'a part

perraud
Invité

Bonjour noam,
Mais je crois plus en nos deux présidents que toi car ils le savent très bien que dans les affaires , on ne peut compter que sur notre trésor et non celui des autres.
D'autre part l'équipe est parti poussivement pour pouvoir en garder sous la pédale pour l'après poule EL (bien sûr on s'est un peu planté car l'entraineur n'était pas top mais l'avenir nous diras ).
J'ai remarqué aussi depuis CP nous avons désengorgé l'infirmerie et vu des joueurs qui ne peuvent que progresser.
je suis optimisme pour le classement final qui sera en adéquation de notre budget.

noam
Invité
noam

faut pas oublier, on nous fait croire que l'asse à le 6eme budget pour l'histoire de dire on doit finir dans les place Européenne chaque année strictement faux, la vérité l'asse le 8eme budget,
avec Galtier l'asse à fait que des miracle quand tu regarde le budget ou les joueurs à sa disposition

noam
Invité
noam

l'optimisme il faudra que puel face des miracle comme Christophe Galtier ou comme Gasset avec les carences de certaines équipes comme Marseille Bordeaux Nice Monaco la saison dernière

Philippe Bemont
Invité

Si la ligue s'est fait enflé, il y aura moins de 16 000 personnes à virer mais certains partiront à la vitesse fumigènes

Florian Roy
Invité

Clara lit sa tu va rire ! 🙄
Tu t’imagines sans ligue 1 pendant 2 ans ?

Tino Rossi
Invité

Sebastien Chaput ca sent la merde cette histoire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite

P