29 février 2024
Peuple-Vert.fr – Foot – ASSE – Actualité Live
Actualité

M. Garcia : fini les paroles, le Peuple Vert veut des actes !

La défaite d'hier, face à des Troyens diminués numériquement, marque déjà un tournant dans la saison. Depuis deux mois de compétition les supporters patientent et observent... Aujourd'hui, ils veulent des actes !

Il y avait les promesses d'un jeu plus léché, d'une volonté de jouer avec ambition en pressant haut et d'attaquer vaille que vaille... Le Peuple vert est un public de connaisseurs. Il ne demande pas l'impossible et sait pertinemment d'où vient son équipe. Il a aussi conscience que le nouveau staff a besoin de temps et que le capital points après 8 journées est correct. Mais les supporters ne sont pas dupes. Ils ne se focalisent pas sur le classement qui aujourd'hui constitue un arbre qui cache une bien broussailleuse forêt.

Il y a eu cet ASSE-Nice. On y a vu des stéphanois enthousiastes et désireux de coller parfaitement aux attentes de son entraîneur. Sûrement l'adrénaline du premier match, à l'image d'Assane Dioussé qui sur une seule rencontre aurait pu être revendu 20 millions d'euros tant son abattage et sa vista ce jour-là furent impressionnants. Et puis après...? Un lent atterrissage vers une qualité de jeu se rapprochant à s'y méprendre avec ce qui était proposé l'an passé...

Alors on a beau essayer de repartir de l'arrière, encore faut-il disposer des joueurs capables de le faire en pleine sécurité. Au lieu de cela, le pauvre Ole Selnaes peut témoigner que l'exercice est périlleux et qu'il est préférable d'user du bon vieux dégagement moellon qui vous casse le crâne en deux du côté du rond central !

On a beau redoubler, voire tripler les une-deux et installer un régime de passes confisquant le ballon à l'adversaire, encore faut-il en faire quelque chose. Mais le problème, M. Garcia, c'est que notre ligne offensive souffre de plusieurs maux que vous êtes en train de découvrir...

Le pauvre Rémy Cabella, garantie technique de l'équipe, ne peut pas tout faire malgré son omniprésence. Le pauvre meneur de jeu est entouré d'un Jonathan Bamba qui n'est que l'ombre de lui-même. On se demande même si Roland Romeyer ne devrait pas essayer de le vendre cet hiver plutôt que de continuer à recevoir dans son bureau le frère vénal de ce joueur qui agace au plus haut point les supporters depuis quelques rencontres. Finalement, que fait-il mis à part tirer des penaltys et tenter l'impossible pour arranger ses statistiques ? Ah si. Hier, il a essayé de transmettre des ballons... et on a vu. Le jeune Jonathan Bamba ne partira pas de l'ASSE en fin de saison contre un chèque de 20 millions d'euros, on en est certain ! Qu'il signe vite une prolongation de 2 ans en acceptant 50 000 euros mensuels. Il retrouvera peut-être certaines de ses qualités entrevues en début de saison...

Rémy Cabella ne peut pas non plus compter sur des attaquants de pointe en confiance. On peut les comprendre, ils se dispersent dans des courses à droite et à gauche... Mais sont rarement devant la cage ! Si Alexander Söderlund n'est pas un top attaquant, il n'en reste pas moins qu'on ne marque pas près de 30 buts en une seule saison sans posséder quelques qualités. Hier, hormis une belle tête il n'a rien eu à se mettre sous la dent. Idem pour Loïs Diony qui doit absolument enchaîner. Ce joueur marche au mental et à la confiance... comme tous finalement ! Son entrée en jeu fut brouillonne, désorganisée et au final stérile. Mais comment les rendre totalement responsables de cette inefficacité ? S'ils doivent compter sur des passes en profondeur chirurgicales ou des centres au cordeau, qu'ils se rassurent, c'est peine perdue en l'état actuel des choses. Non pas que nos joueurs n'en soient pas capables, mais ils n'ont pour le moment pas compris comment utiliser le ballon et les espaces... Après 3 mois de travail c'est un peu fort. Et ça, le Peuple Vert y est très sensible en connaisseur qu'il est...

Enfin, on ne comprend pas la frilosité de vos choix M. Garcia. Si Alexandros Katranis est jeune et peu expérimenté, était-il si risqué de le faire débuter à gauche et de repositionner Pierre-Gabriel à droite ? Saidy Janko est un bon mec, sûrement, mais comme tout footballeur l'a fait dans sa carrière à l'entraînement, il faut aligner des plots sur le long de touche, lui faire faire des une-deux et lui demander de finir sa course par un centre correct... déjà sans opposition... Quand il aura réussi à le faire 20 fois de suite, on essayera avec une opposition et rebelote... On ne peut pas mettre à mal la préparation offensive de toute une équipe parce qu'on a un seul gars qui ne sait pas faire un centre ! Non honnêtement ce n'est pas possible !

Le supporter est versatile. Nous le savons et vous aussi. Mais attention, les stéphanois ne se contentent pas que des points. Ils veulent assister à un spectacle qui soit à la hauteur de celui qu'ils organisent dans les tribunes. Vous êtes en train de découvrir non pas un club, mais une institution. C'est là que réside la difficulté d'entraîner les Verts.

Nous le savons, vous travaillez, vous et votre staff. Nous le savons, vous voyez tout ce que nous voyons. Nous le savons, vous allez effectuer un beau bout de chemin en notre compagnie, ponctué de victoires et peut-être même de trophées, mais après le premier étage, il est temps d'allumer le deuxième de la fusée verte... Bon courage M. Garcia.

Allez les Verts !

P
Peuple Vert

GRATUIT
VOIR