5 décembre 2022
Actualité

Luis Fernandez : "L'ASSE, peut-être la seule équipe à pouvoir embêter le PSG"

"L'ASSE c'est l'équipe en forme, peut-être la seule à pouvoir embêter le Paris SG..." La phrase est de Luis Fernandez dans l'émission "Dimanche Ligue 1" sur Bein Sport.

Elle vient conclure une semaine où les consultants et observateurs en tous genres ont eux aussi glissé leur avis sur le groupe de Christophe Galtier.

Jérémie Janot, au moment de commenter le début de saison poussif de Stéphane Ruffier, a expliqué qu'il voyait les Verts accrocher le wagon de la Ligue des Champions cette année : "Je sens bien les Verts cette année, alors Ruffier va peut-être disputer la Ligue des Champions l’année prochaine."

Même son de cloche du côté de l'exubérant Omar Da Fonseca qui explique pour But Football Club : "Je ne suis qu’un simple observateur de ce qui se passe mais j’ai remarqué une idée de jeu offensive. Les attaquants attrapent ‘enfin’ la balle et oublient un peu cette fameuse notion d’organisation rigoureuse et d’équilibre. Cela amène un peu de folie, et ça va beaucoup mieux. Comparé à ce que je voyais depuis deux ou trois ans, je trouve qu’ils sont sur la bonne voie. Cela se voit d’ailleurs dans les résultats avec un bon début de saison. Saint-Étienne doit poursuivre sur ce chemin-là car avec leur stade et leurs supporters, ils peuvent prétendre à quelque chose de grand."

Pour trouver un peu de mesure dans ces commentaires, rien de mieux qu'un vieux sage en la personne de Robert Herbin qui estimait que les Verts jouaient déjà à l'économie face à Troyes, au risque de déconvenues : "Les Verts prennent de l’assurance, l’équipe est sur la bonne voie. Ceci dit, je me pose la question de savoir s’ils n’ont pas joué à l’économie, en raison d’un calendrier chargé, ou s’ils ont tout simplement fait preuve d’une certaine suffisance. J’ai le sentiment qu’ils se sont ménagés. On a une fâcheuse tendance à se contenter du minimum alors que Troyes était dans le trou, en particulier lors de la première mi-temps. On aurait pu s’éviter ce suspense. On est tombé dans un jeu dangereux et je vous avoue que j’ai un peu tremblé en seconde mi-temps alors que l’on aurait pu assurer le coup.

C’est le seul bémol que j’apporterais car on se dirigeait vers une rencontre à sens unique. Dans ce cas de figure, il faut chercher le KO, cadenasser l’adversaire. Les joueurs sont dans un climat de confiance, leur classement est super et à même de leur procurer de la confiance et de l’assurance. Pourtant, on a manqué de maîtrise et je le regrette. Notre position au classement doit déclencher chez chaque joueur une certaine ambition et contribuer à le rassurer."
A lire également :  👀 Les anecdotes croustillantes de la saison des Verts
P